Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les plus de 50 ans vaccinés avec un mois d'avance à Cannes

-
Par , France Bleu Azur

La mairie de Cannes anticipe sur toute la France et ouvre la vaccination aux plus de 50 ans. Elle s'explique sur France Bleu Azur et parle de bonne gestion et de respect des consignes.

Cannes centre de vaccination au Palais des Festivals
Cannes centre de vaccination au Palais des Festivals © Radio France - Violaine ILL

Pour une fois la star n'est pas sur les marches mais dans une salle technique du palais des festivals. C'est là que les plus de 50 ans, les seuls en France, peuvent se faire vacciner désormais et depuis ce jeudi. Cannes brave le calendrier du gouvernement. Mais la mairie estime avoir simplement de l'avance grâce à sa bonne gestion. 

"Nous avons été l'une des premières communes de France à ouvrir un centre de vaccination le 4 janvier" 

La directrice générale des services de la ville, Karin Topin-Condomitti, estime avoir vacciné plus de 80% des plus de 70 ans : "Ce n'est pas moi qui le dit mais la plateforme de la CPAM puisque nous respectons scrupuleusement les consignes de l'État et tout cela est tracé et public". Une manière de répondre aux critiques du gouvernement qui estimaient il y a deux semaines qu'il restait forcément des personnes âgées de plus de 80 ans et non vaccinées. 

"Un Cannois sur 4 est vacciné" 

La directrice des services détaille : "Nous avons vacciné le premier public prioritaire défini par l'État, à savoir les soignants, le 12 janvier. Dès le 13 janvier, nous commencions avec cinq jours d'avance par rapport au calendrier national les plus de 75 ans. Au 23 mars, plus de 9.000 Cannois de 75 ans étaient pris en charge sur nos centres. Au huit avril, nous n'avions de 65-74 ans non pris en charge dans les prises de rendez-vous". Karin Topin-Condomitti conclut : "Et donc, naturellement, effectivement, face aux données de la préfecture, des dotations prévues sur le mois d'avril, nous étions en capacité de pouvoir ouvrir la vaccination plus largement". 

Déjà 4.000 quinquagénaires cannois se sont inscrits pour être vaccinés. Plus de 2.800 rendez-vous ont été acceptés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess