Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crise chez les Républicains : en Dordogne, le président du parti prêt à démissionner s'il n'est plus suivi

-
Par , France Bleu Périgord

Alors que le président national des Républicains Laurent Wauquiez a annoncé sa démission, en Dordogne, le président local se dit prêt lui aussi à démissionner s'il n'était pas suivi sur une ligne de rassemblement de la droite et du centre, en restant indépendant du RN et de LREM

Dominique Bousquet, président départemental du parti  Les Républicains
Dominique Bousquet, président départemental du parti Les Républicains © Radio France - Benjamin Fontaine

C'est la suite de la crise chez les Républicains. Crise née de la défaite historique du parti aux Européennes il y a une semaine.

Alors que le président national Laurent Wauquiez a annoncé ce dimanche soir sa démission, en Dordogne, le président local, Dominique Bousquet, par ailleurs maire de Thenon et conseiller départemental, annonce qu'il réunira un comité départemental dans le courant du mois de juin.

Puis un bureau politique élargi.  Il y aura aussi un bureau exécutif dès ce lundi soir. Tout cela pour sonder les envies, les orientations des délégués des Républicains.

Et si Dominique Bousquet n'était pas suivi sur une ligne de rassemblement de la droite et du centre, comme le propose le président du Sénat Gérard Larcher, il en tirera les conséquences promet-il, en démissionnant.

"J'ai toujours dit qu'un président que ce soit au niveau national ou départemental, s'il ne représente pas la majorité de ceux qui ont voté pour lui n'a plus à être président" dit-il

Dominique Bousquet, lui milite pour une ligne indépendante des macronistes et du Rassemblement national.

"J'ai toujours été pour rassembler, proche d'Alain Juppé et de cet esprit. Pas spécialement Wauquiez. Mais je suis légitimiste et e ne veux pas choisir entre Macron et Le Pen. C'est pour cela que je suis toujours à LR et que j'y resterai. A nous de trouver une voie à construire entre aucune compromission par rapport au gouvernement, sans adhérer à des théories d'extrême droite qui ne sont pas l'esprit des gaullistes" explique-t-il

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu