Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Crise des migrants : Une commune d'Ille-et-Vilaine va mettre son drapeau européen en berne

mardi 15 mars 2016 à 18:18 Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique

Pour marquer son désaccord avec la politique européenne de la crise des migrants, la commune de Vern-sur-Seiche, au sud de Rennes a décidé de mettre son drapeau européen en berne. Les élus vont également voter un voeu pour une Europe solidaire et humaniste lors d'un conseil extraordinaire.

La mairie de Vern-sur-Seiche
La mairie de Vern-sur-Seiche

Rennes, France

Les élus se réuniront samedi en Conseil municipal extraordinaire, ils voteront un voeu sur la gestion européenne de la crise des migrants, puis, symboliquement, le drapeau européen sera mis en berne. Sensibles au témoignage d'une habitante de la commune, qui travaille dans la jungle de Calais, les conseillers municipaux ont décidé de réagir. "Nous ne pouvons pas rester indifférents" estime le maire socialiste, et il ajoute "nous rêvons que 36.000 communes en France fassent de même, mais aussi l'ensemble des communes européennes". Quant au texte qui sera soumis au vote samedi, il a été rédigé par les conseillers municipaux sur le modèle de la lettre du déserteur de Boris Vian:

Mesdames et Messieurs les Présidents et Dirigeants, nous vous faisons cette lettre, que vous lirez peut-être, si vous avez le temps. Mesdames et Messieurs les Dirigeants, permettez-nous de vous remettre en tête, car nous n'avons plus le temps, la déclaration universelle des droits de l'Homme

Dans le texte qu'ils voteront, les élus font également référence à Stéphane Hessel.

Nous considérons que pour vous, Mesdames et Messieurs les Présidents et Dirigeants Nationaux et Européens, l'heure est venue du "Réveillez-vous ! Ressaisissez-vous "

Le texte sera  soumis au vote ce samedi matin à 10h30, lors d'un Conseil municipal extraordinaire, puis le drapeau européen sera mis en berne.