Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Crise politique en Italie : le Premier ministre, Giuseppe Conte, démissionne et accuse Matteo Salvini

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Giuseppe Conte, le Premier ministre, a présenté sa démission ce mardi soir au président, qui l'a acceptée. Cela fait suite à l'annonce surprise le 8 août dernier du ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, qui a décrété la fin de la coalition au pouvoir.

Giuseppe Conte, aux côtés de Matteo Salvini, a annoncé sa démission du poste de premier ministre.
Giuseppe Conte, aux côtés de Matteo Salvini, a annoncé sa démission du poste de premier ministre. © AFP - Andreas SOLARO

Giuseppe Conte, le Premier ministre italien, a officiellement présenté sa démission ce mardi soir. Démission acceptée par le président. Il l'avait annoncé dans l'après-midi lors d'un discours devant le Sénat. La coalition entre la Ligue, parti d'extrême droite, et le Mouvement 5 étoiles (anti-système et populiste) n'aura duré quelques mois. Les deux formations s'étaient en effet alliées pour remporter les élections législatives de mars 2018.

"J'interromps ici cette expérience de gouvernement. J'entends conclure ce passage institutionnel de façon cohérente. J'irai voir le président de la République pour lui présenter ma démission." - Giuseppe Conte

Le Premier ministre italien a accusé son ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, d'avoir été "irresponsable" en décrétant la fin de la coalition début août.

Italie : démission du Premier ministre Giuseppe Conte - Visactu
Italie : démission du Premier ministre Giuseppe Conte © Visactu

Matteo Salvini, déclencheur de la crise politique

Cette crise en Italie a en effet débuté le 8 août dernier avec l'annonce choc du chef de la Ligue, Matteo Salvini. Le ministre de l'Intérieur avait annoncé la fin de la coalition, les deux partis étant en désaccord sur quasiment tous les dossiers. Il a réclamé l'organisation d'élections anticipées et a déposé une motion de censure à l'encontre du gouvernement de Giuseppe Conte. 

Ce projet avait été rejeté par le Sénat il y a une semaine, le 13 août. Mais l'Assemblée avait demandé au chef du gouvernement de venir s'exprimer. Giuseppe Conte a donc décidé de quitter le gouvernement, pointant du doigt Matteo Salvini

Selon lui, le ministre ne fait que "poursuivre ses propres intérêts et ceux de son parti". La Ligue est en effet créditée, dans les sondages, d'une large majorité au Parlement. 

Quel avenir pour l'Italie ?

Le président italien, Sergio Materella va entamer les discussions avec les parlementaires dès mercredi, pour tenter de trouver un nouveau chef du gouvernement. Là, plusieurs scénarios sont possibles : l'ex-premier ministre, Matteo Renzi, propose un accord entre le Mouvement 5 étoiles et le Parti démocrate, écartant la Ligue. 

Un autre ancien chef de gouvernement, Romano Prodi, envisage lui une "coalition européenne" entre le Parti démocrate, le Mouvement 5 étoiles et Forza Italia, la formation de Silvio Berlusconi. 

Mais si rien n'aboutit, des élections anticipées pourraient être organisées, c'est d'ailleurs la volonté de Matteo Salvini. Et en attendant ces élections, un gouvernement "technique", neutre, sans majorité, pourrait être mis en place. 

Choix de la station

France Bleu