Politique

D-Day : Vladimir Poutine viendra-t-il en Normandie pour le 70e anniversaire du débarquement ?

Par Bénédicte Courret, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin mardi 18 mars 2014 à 18:44

Le président russe Vladimir Poutine
Le président russe Vladimir Poutine © Maxppp

Vladimir Poutine est invité en Normandie pour le 70e anniversaire du débarquement. Dans le contexte de tension en Ukraine, Laurent Fabius maintient l'invitation. En Normandie, le président russe est attendu avec des sentiments mitigés.

L'information a été confirmée ce mardi matin par Laurent Fabius : Vladimir Poutine reste invité le 6 juin prochain en Normandie pour les cérémonies du 70e anniversaire du débarquement. Information importante dans un contexte international de plus en plus tendu avec le président russe.

Invitation maintenue

Vladimir Poutine a été invité par François Hollande. Invitation à laquelle le président russe avait répondu positivement. Et Laurent Fabius, même s'il a annulé sa visite prévue ce mardi à Moscou, semble donc maintenir l'invitation.

Quel accueil en Normandie ?

À Sainte-Mère-Église, en plein cœur des sites voués au souvenir du débarquement, les habitants hésitent à ouvrir grand les bras au président russe.

Vladimir Poutine a-t-il sa place aux commémorations du 70e anniversaire du débarquement ?

Vladimir Poutine viendra-t-il ? C'est une autre histoire. Il reste moins de trois mois pour voir comment la situation va évoluer. Ce qui est sûr c'est que du point de vue strictement historique, la présence russe s'impose. Le Front russe ayant joué le rôle que l'on sait en 1944 dans la victoire contre le nazisme.

"C'est à l'Est qu'Hitler a perdu la guerre" (Jean Quellien, historien)

Pour Jean Quellien, historien à l'université de Caen, la présence du président russe aux cérémonies du 70e anniversaire du débarquement se justifie.

DDay Invitation Russie pourquoi ?

Pour ces cérémonies du 70e anniversaire du débarquement, Barack Obama, la reine d'Angleterre ou encore Angela Merkel ont annoncé leur venue.

 

Partager sur :