Politique

Dans la Loire, la gauche part plutôt divisée pour les élections départementales

Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 4 mars 2015 à 20:44

election image 1

Il n'y aura des listes d'union de la gauche que dans 6 cantons sur 21 dans la Loire.

Les Verts regrettent qu'un accord global n'ait pas été trouvé avec les deux autres formations de gauche pour présenter un front uni face à la menace Front National et pour tenter de  conserver les sièges acquis à la gauche au conseil général de la Loire.

son vert

election isoloir 2 - Radio France
election isoloir 2 © Radio France - Yves Renaud

La situation générale de la gauche dans la Loire est assez bien illustrée par le canton de Firminy, où il y aura bataille entre le sortant Front de gauche et son adjointe à la mairie, candidate elle du parti socialiste.

enro firminy

Le PS, le Front de gauche et les Verts  n'ont pas réussi a  reconstituer les unions qui leur avaient permis de conserver quelques villes à gauche lors des municipales de l'an dernier. La faute sans doute à la situation du gouvernement  qui irrite aussi bien les Verts que les formations les plus a gauche de l'échiquier politique  Il semble d'ailleurs que ce soit le désaccord initial à Firminy  qui ait entraîné par ricochet les bisbilles entre les trois tendances dans la Loire. Résultat de cette situation: dans 6 cantons  on retrouvera trois candidats se réclamant de la gauche, une multiplication des étiquettes qui risque de  profiter à la droite, ou au FN. Les quelques candidats de gauche sortants eux,  risquent bien d’y perdre leur siège. Pour le reste, des accords ont étés conclus dans une douzaine de cantons avec des formes très diverses. Le PS soutient par exemple des candidats  Front de gauche. Mais on a aussi des accords Verts-PS sans le Front de gauche.Au final il n'y a que 6 cantons ou il n'y a vraiment qu’un seul représentant de la gauche face à la droite et au FN . 

 

 

 

bandeau doss departementales loire - Maxppp
bandeau doss departementales loire © Maxppp