Politique

David Rachline : "la primaire de la droite est contraire à l'esprit de la Ve République"

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 19 novembre 2016 à 13:56

David Rachline, le directeur de campagne de Marine Le Pen pour 2017
David Rachline, le directeur de campagne de Marine Le Pen pour 2017 © Maxppp - Maxppp

Le sénateur maire de Fréjus en visite à Saint-Étienne ce samedi n'accorde aucun crédit au principe de la primaire ni à son futur vainqueur.

Une cinquantaine de personnes ont manifesté hier midi place Massenet à Saint-Étienne à l'occasion de la visite de David Rachline, le directeur de campagne de Marine le Pen. Celui qui est aussi sénateur maire de Fréjus avait d'abord visité le musée des Verts en compagnie de représentants ligériens du Front national avant de se rendre dans un restaurant pour un déjeuner-débat avec des militants. Comme d'autres dirigeants nationaux, il fait le tour des départements pour lancer la campagne frontiste à l'élection présidentielle de 2017.

Ce weekend l'actualité politique est concentrée sur la primaire de la droite, un scrutin auquel David Rachline n'accorde pas beaucoup d'importance, ni à son futur vainqueur : "Le principe de la primaire c'est le retour des partis politiques dans la Ve République. Quand il l'a fondée, le Général De Gaulle a tout fait pour éviter d'avoir les partis politiques qui soient trop présents. Je crois que c'est contraire à l'esprit de la Ve République. C'est pourquoi je n'ai pas d'intérêt pour ces primaires. Bien sûr je regarderai le résultat mais je constate que l'ancien Président de la République se présente aux côtés d'un ancien Premier ministre et de son ancien ministre des Affaires étrangères. Ils sont en fait parfaitement interchangeables. Leur politique a été la même quand ils ont été aux responsabilités. Je ne fonde pas beaucoup d'espoir dans la candidature d'un homme issu de cette tendance politique. "

David Rachline au micro de France Bleu Saint-Etienne Loire