Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

De nombreuses réactions en Occitanie après la démission de Laurent Wauquiez de la présidence des Républicains

-
Par , France Bleu Occitanie

Une semaine après la débâcle aux élections européennes des Républicains, le président du parti, Laurent Wauquiez, démissionne. Une bonne nouvelle pour les uns, une déception pour les autres. Les réactions sont nombreuses dans la région Occitanie.

Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains
Laurent Wauquiez démissionne de la présidence des Républicains - PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Occitanie, France

Une semaine jour pour jour après la quatrième place du parti Les Républicains (LR) aux élections européennes, Laurent Wauquiez, son président annonce sa démission en direct sur TF1. La liste LR portée par François-Xavier Bellamy n'a reçu que 8,5% des scrutins. Depuis, le chef de la droite était très critiqué. 

"Une bonne nouvelle pour la droite"

Difficile de se réjouir d'une telle situation pour Arnaud Viala, député LR de l'Aveyron, mais cette annonce était la seule solution pour sauver la droite : "Je considère que c'est une sage décision. Il s'est rendu compte que le devenir des LR  devait passer  par une remise en question de sa part, et du reste du parti.  Cette occasion aussi funeste soit-elle [...] doit engendrer _une occasion de gérer le parti d'une façon plus collégiale_", insiste l'aveyronnais avant d'ajouter que "La bonne nouvelle, c'est que la remise en cause est dorénavant enclenchée". La semaine dernière, Arnaud Viala avait justement fait savoir qu'il voulait créer un nouveau groupe de droite à l'Assemblée nationale.

La Présidente les Républicains 31, Laurence Arribagé espère "convaincre à nouveau les français" sur son compte Twitter. 

"Il paye un échec collectif"

Le tarnais Bernard Carayon présent sur la liste de François-Xavier Bellamy lui, est très amer. "On fait payer à Laurent Wauquiez un échec qui est pourtant collectif. Tout le monde trouvait que la décision de prendre François-Xavier Bellamy pour mener la campagne était d'une bonne décision. Et Laurent Wauquiez a été élu avec plus de 70 % des suffrages. Pourtant aucun de celles et ceux qui le critique aujourd'hui ne s'était opposé a lui à l'époque." 

"Je n'aime pas les gens qui retournent leur veste. Ça me débecte." - Bernard Carayon, député du Tarn et maire de Lavaur

Pour l'avenir du parti, Bernard Carayon ne compte pas sur un retour de Nicolas Sarkozy. "Il a quitté la vie politique. Il garde un œil sur la France, mais il ne reviendra pas", explique le Maire de Lavaur dans le Tarn. 

Le député  LR de la 1ère circonscription du Lot, Aurélien Prédié explique sur les réseaux sociaux que "la droite doit se questionner à nouveau", même si selon lui, cette démission ne réglera pas tout.. 

Choix de la station

France Bleu