Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

De Rugy nommé à l'écologie : "Un choix courageux pour un homme qui a de véritables convictions écologistes"

mardi 4 septembre 2018 à 18:11 Par William Giraud, France Bleu Poitou

L'ancienne députée écologiste de la Vienne, Véronique Massonneau, proche de François de Rugy, réagit à sa nomination au poste de ministre de la transition écologique et solidaire en remplacement de Nicolas Hulot.

Véronique Massonneau (à droite) aux côtés de François de Rugy (à gauche).
Véronique Massonneau (à droite) aux côtés de François de Rugy (à gauche). - EELV

Naintré, France

Ils ont milité ensemble chez les Verts, ils ont été au sein du même "Parti écologiste" avant que leurs chemins politiques se séparent en 2017 (l'un est devenu macroniste, pas l'autre) : Véronique Massonneau se réjouit de voir François de Rugy nommé au ministère de l'écologie.

"Beaucoup moins de confort qu'au perchoir"

"Sa décision est extrêmement courageuse. Il quitte le perchoir, un poste plus stable et confortable que celui de ministre de l'écologie. On ne compte plus les hommes et les femmes qui se sont succédés à ce poste, quelque soit la majorité au pouvoir..."

"Anti-nucléaire de toujours"

L'ancienne parlementaire châtelleraudaise ajoute : "C'est un écologiste convaincu, un anti-nucléaire de toujours, favorable aux énergies renouvelables. Espérons qu'Emmanuel Macron lui donnera des moyens et l'écoutera au moment des grands arbitrages. On va vite savoir s'il a le champ libre avec l'arrivée de plusieurs textes très importants comme la loi Alimentation ou le plan pluriannuel de l'énergie".