Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Débat national : François Bayrou organisera cinq rencontres à Pau

lundi 14 janvier 2019 à 18:42 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

Le grand débat national voulu par le président Emmanuel Macron en réponse aux revendications des gilets jaunes doit commencer ce mardi. Le maire de Pau, François Bayrou, a annoncé que cinq débats seraient organisés dans sa commune.

François Bayrou et Emmanuel Macron sur le perron de l'Elysée (image d'illustration)
François Bayrou et Emmanuel Macron sur le perron de l'Elysée (image d'illustration) © Maxppp - Thomas Padilla

Pau, France

Le grand débat national doit commencer ce mardi. Deux ministres, Emmanuelle Wargon (Transition écologique) et Sébastien Lecornu (Collectivités territoriales), seront chargés de l'animer.  Il y en aura cinq à Pau. Le maire, François Bayrou, l'a annoncé  ce lundi lors de ses vœux au personnel municipal. 

Ils seront organisés le vendredi soir à 18 heures à la foire expo. Le premier aura lieu dès la semaine prochaine, le vendredi 25 janvier, sur le thème de la fiscalité. Suivront un débat sur chacun des autres grands thèmes : organisation de l’État et des services publics, transition écologique et la démocratie et la citoyenneté. Et un cinquième pour en faire la synthèse. 

C'est une démarche honnête. Ce n'est pas de la manipulation pour obtenir un résultat qu'on suggérerait. Chacun va pouvoir dire ce qu'il pense - François Bayrou

François Bayrou se félicite que le président de la République ait choisi les maires pour organiser ces débats. Et il assure qu'il y participera.

"Au moins pour une fois, aucune question ne sera écartée, explique François Bayrou. Et pour moi c'est le plus important de tout, que chacun comprenne que c'est une démarche honnête. Ce n'est pas de la manipulation pour obtenir un résultat qu'on suggérerait. Chacun va pouvoir dire ce qu'il pense. Il y aura des revendications contradictoires, on ne peut pas à la fois demander la baisse des impôts et l'augmentation  des services publics. On ne peut pas faire en sorte que les autres payent, et pas soi même. Mais si on est un grand pays et un grand peuple, on doit pouvoir poser sereinement ces questions là. Et puis après avoir des débats. Et je trouve très légitime et très utile qu'on puisse sortir de cette malédiction habituelle qui est d'en parler pendant les campagnes électorales, et une fois l'élection finie, on tourne la page et on revient à la manière de gérer habituelle."