Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Décès brutal du sénateur de l'Indre Louis Pinton

jeudi 17 novembre 2016 à 15:41 - Mis à jour le jeudi 17 novembre 2016 à 18:56 Par France Bleu Berry, France Bleu Berry, France Bleu Creuse et France Bleu

Le sénateur de l'Indre, Louis Pinton (LR) est décédé ce jeudi midi a annoncé le président du Sénat. Il est mort brutalement "à quelques mètres" de la Haute Assemblée. Il avait 68 ans.

Le sénateur Les Républicains Louis Pinton est mort à l'âge de 68 ans
Le sénateur Les Républicains Louis Pinton est mort à l'âge de 68 ans © Maxppp - Frédérique Avril

Indre, France

C'est le président du Sénat qui a annoncé le décès du sénateur de l'Indre Louis Pinton ce jeudi après-midi avant les questions au gouvernement. L'élu Les Républicains est "mort brutalement à quelques mètres du Sénat" le midi. Louis Pinton était âgé de 68 ans. Il était père de trois enfants. Son corps a été retrouvé inanimé dans sa chambre d’hôtel à Paris. Il serait probablement mort d'une crise cardiaque.

Une personnalité marquante de la vie du département de l'Indre

Élu en 2007 sénateur de l'Indre, il a présidé également le conseil départemental de l'Indre de 1998 au début de l'année 2016. En janvier dernier, Louis Pinton avait démissionné de la présidence du conseil départemental de l'Indre pour respecter le non-cumul des mandats.

Dans un communiqué, Serge Descout, le chef de l’exécutif actuel lui rend hommage : "le Département perd, avec lui, une des personnalités les plus marquantes de ces dernières décennies. Les élus départementaux en deuil ont décidé de reporter la séance prévue demain vendredi 18 novembre. Ils s'associent à la peine de ses enfants et petits enfants, de sa famille, de ses proches et des collaborateurs qui l'ont accompagné tout au long de ses engagements locaux."

Des hommages sur les réseaux sociaux

En vue de la présidentielle, le sénateur Louis Pinton avait apporté son soutien à Alain Juppé à la primaire de la droite. Sur les réseaux sociaux, et sur twitter ce jeudi, plusieurs sénateurs et élus locaux rendent hommage à leur collègue ou ami disparu brutalement.

Dans l'Indre ses amis et élus proches sont sous le choc. Ils ont appris eux aussi la nouvelle brutalement ce jeudi. Louis Pinton n'était pas malade. Il était un peu grippé mais était en forme. Le sénateur et ancien maire de Châteauroux Jean-François Mayet bouleversé nous confie qu'ils étaient devenus de grands amis intimes. Ils étaient tout le temps ensemble au Sénat et depuis une dizaine d'année, se sont aidés et soutenus en politique.

Dans l'opposition aussi c'est la stupeur et la tristesse de perdre un homme politique de cette envergure. Le maire socialiste d'Issoudun André Laignel qui a été élu en même temps au Conseil général de l'Indre à l'époque garde un souvenir d'un homme droit, et franc. Ils s'estimaient beaucoup malgré leurs désaccords politiques. Selon André Laignel " Louis Pinton avait un grand amour du département et un fort attachement au territoire".