Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : plus de 510.000 manifestants dans près de 70 villes
Politique
Dossier : Décès d'Yves Guéna

Décès d'Yves Guéna : les honneurs militaires aux Invalides et des obsèques à Chantérac

-
Par , France Bleu Périgord

Les honneurs militaires seront rendus le 8 mars à Yves Guéna aux Invalides. L'ancien résistant, gaulliste de la première heure décédé dans la nuit de mercredi à jeudi sera ensuite inhumé le 10 mars à l'église de Chantérac, en Dordogne.

François Hollande rendant les honneurs militaires aux Invalides, en 2013.
François Hollande rendant les honneurs militaires aux Invalides, en 2013. - MaxPPP

Une cérémonie est organisée à Paris, aux Invalides, le 8 mars à 9h30, pendant laquelle Yves Guéna, décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris, recevra les honneurs militaires. Les obsèques de l'ancien maire de Périgueux se tiendront ensuite le 10 mars, à Chantérac, en Dordogne avec une messe à 14h30.

►►► LIRE AUSSI | Yves Guéna "a aimé passionnément la France et l'a servie avec ferveur" (François Hollande)

Yves Guéna était un gaulliste de la première heure : il avait rejoint l'Angleterre à à peine 18 ans, le lendemain de l'appel du 18 juin. Revenu en France, avait été ministre, sénateur et député de la Dordogne, et maire de Périgueux pendant 26 ans.

►►► LIRE AUSSI | Décès d'Yves Guéna : les élus de Dordogne saluent le "Commandeur"

►►► ALLER PLUS LOIN | Quand Yves Guéna se racontait : "Je n'imaginais pas mon pays battu, souillé par l'ennemi"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu