Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Mort de Jacques Chirac

VIDÉO - Mort de Jacques Chirac : Jean-Pierre Chevènement salue "un homme profondément humain"

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon

L'ancien maire de Belfort et ex-ministre Jean-Pierre Chevènement réagit à la mort de Jacques Chirac ce jeudi 26 septembre. Dans un texte publié sur son blog, il rend hommage à l'ancien Président de la République.

Jean-Pierre Chevènement a longtemps côtoyé Jacques Chirac sur la scène politique.
Jean-Pierre Chevènement a longtemps côtoyé Jacques Chirac sur la scène politique. © Radio France - Jean-Christophe Bourdillat

Belfort, France

Tous les deux étaient candidats à l'élection présidentielle de 2002. Jean-Pierre Chevènement et Jacques Chirac se connaissaient bien et se sont côtoyés longtemps sur la scène politique. L'ancien maire de Belfort a rendu hommage à l'ancien Président, décédé ce jeudi 26 septembre, sur son site internet. 

Pour lui, "Jacques Chirac aimait les Français. Et ceux-ci, après lui avoir longtemps marchandé leur confiance, ont fini par l'aimer lui aussi, car ils avaient compris que c'était avant tout un homme profondément généreux. De lui l'histoire retiendra surtout qu'il s'est refusé à ce que la France cautionne, en 2003, l'invasion et la destruction de l'Irak qui ont ouvert la voie à un nouvel essor de l’extrémisme islamiste et pour finir à Daesh. Plus que le "choc des civilisations", _il disait craindre le choc des incultures._

Jacques Chirac et le Musée des arts premiers

Jean-Pierre Chevènement salue également l'amour de Jacques Chirac pour l'art : "Avec le Musée des arts premiers à Paris, il a laissé à la France et au monde un vivant témoignage de son universalisme. Car Jacques Chirac était certes un patriote mais il était avant tout un homme profondément humain."

L'actuel maire de Belfort, Damien Meslot a également rendu hommage à Jacques Chirac sur France Bleu Belfort Montbéliard, quelques minutes après l'annonce de son décès. Très ému par la perte "d'un ami", ce chiraquien de la première heure décrit un "grand président de la République et un grand humaniste".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu