Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : Fabien Roussel demande au gouvernement de ne pas "faire une fixette" sur le 11 mai

-
Par , France Bleu Nord

Le gouvernement va dévoiler ce mardi après-midi sa stratégie de déconfinement, à partir du 11 mai. Le premier ministre Edouard Philippe s'exprimera à l'Assemblée nationale, et les députés voteront dans la foulée. Le député nordiste communiste, Fabien Roussel, demande un véritable débat.

Le député nordiste Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste, demande un long débat sur le déconfinement.
Le député nordiste Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste, demande un long débat sur le déconfinement. © Maxppp - LUDOVIC MARIN / POOL/EPA/Newscom

Le premier ministre va présenter ce mardi après-midi, à partir de 15h, la stratégie de déconfinement du gouvernement à l’Assemblée nationale. Un déconfinement progressif qui doit démarrer le 11 mai.

Dans la foulée, les députés voteront, et plusieurs groupes d’opposition dénoncent cette précipitation. Cinq présidents de groupes de la gauche et du centre ont même écrit à Edouard Philippe, ce lundi, pour lui demander un report de ce vote, afin de leur laisser le temps de la réflexion sur les propositions.

"On parle de la stratégie de déconfinement, de la reprise de l'école, de l'activité économique, de la vie en général, tout simplement", constate le secrétaire national du parti communiste, le député du Nord Fabien Roussel, "c'est quelque chose d'inédit, dans aucun pays au monde".

Faire le consensus le plus large possible

L'élu demande donc "la possibilité d'approfondir les discussions, pour faire le consensus le plus large possible". Pour lui, il faut que le gouvernement prenne le temps : "il ne faut pas faire une fixette sur le 11 mai, si on n'est pas prêt, ce sera une ou deux semaines après".

Si le gouvernement impose son plan à la hussarde, il se trompe

Pour Fabien Roussel, "si le gouvernement fait le choix d'imposer à la hussarde son plan de déconfinement, il se trompe. C'est le pire moyen pour le faire accepter par les Français".

ECOUTEZ : Fabien Roussel, secrétaire national du PC, estime qu'il ne faut pas "faire une fixette sur le 11 mai"

Traçage numérique

La question du traçage numérique sera également débattue. Il s’agit de l’application Stop-Covid, qui permet de déterminer avec qui une personne malade a été en contact, et prendre des mesures pour éviter une nouvelle propagation du virus.

Fabien Roussel, estime que c’est loin d’être l’urgence : "il y a des craintes sur le flicage de la société, de chaque citoyen. Mais nous disons, en plus, que pour garantir la sécurité sanitaire de tous, ce n'est pas d'une application qu'on a besoin, mais de masques, de tests en grande quantité, et d'une politique de mise en quarantaine. Ça nécessite beaucoup de moyens humains. Je crains que ce traçage numérique ne soit qu'un palliatif".

Fabien Roussel, secrétaire national du PC, estime que le traçage numérique est un "palliatif"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess