Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : le gouvernement pourrait organiser les municipales les 27 septembre et 4 octobre

- Mis à jour le -
Par , France Bleu
France

Les élections municipales pourraient se tenir les 27 septembre et 4 octobre, selon les informations de franceinfo. Une hypothèse pour les 4.800 communes n’ayant pas élu un conseil municipal au complet le 15 mars.

Le premier tour des élections municipales le 15 mars, en pleine épidémie de coronavirus.
Le premier tour des élections municipales le 15 mars, en pleine épidémie de coronavirus. © Radio France - Nicolas Blanzat

Interrompues au lendemain du 1er tour, le 15 mars, par la mise en oeuvre du confinement contre le coronavirus, les élections municipales pourraient avoir lieu au début de l'automne. Un projet de loi prévoit en effet de réorganiser le scrutin les 27 septembre et 4 octobre prochains, a appris franceinfo de source gouvernementale, confirmant une information du Journal du dimanche.

Ces élections se tiendront dans les 4.800 communes n’ayant pas élu un conseil municipal au complet le 15 mars. Ce texte doit être soumis au Conseil d'État, avant d'être adopté en Conseil des ministres puis voté au Parlement avant fin juillet ou début août. Une source gouvernementale indique "qu’il faut aller vite" pour que la campagne des municipales puisse avoir lieu dans la foulée.

Cela signifierait que le gouvernement n'attend pas l'avis du Conseil scientifique qui devait être délivré avant le 23 mai.

Une "hypothèse" pour Christophe Castaner

Invité du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro), le ministre de l'intérieur Christophe Castaner a estimé que l'objectif du gouvernement était un second tour des élections municipales "au plus tard en juin". Si cela n'était pas possible, ses services travaillent sur "une hypothèse" de deux tours "fin septembre" pour les seuls conseils municipaux non élus.

 

Dans 30.000 communes de France, les maires ont été élus dès le 15 mars au premier tour. Selon les informations de franceinfo, pour ces villes ou villages, les conseils municipaux devraient être installés entre le 2 et le 7 juin prochains. Une ordonnance sera adoptée sur ce sujet, en Conseil des ministres le 27 mai.

Le 21 avril, l'association des maires de France avait estimé qu'il fallait "clore au plus vite le processus électoral". L'AMF souhaitait la mise en place des conseils municipaux complets, avec l'élection des maires fin mai ; le second tour dans les communes où il est nécessaire "en juin, juillet ou septembre", et "au plus tard la dernière quinzaine de septembre." 

Il n'y a pas, jusqu'ici, consensus sur le maintien ou non des résultats du premier tour. L'AMF voulait qu'ils soient "sanctuarisés". Au contraire, à Lille, la maire socialiste Martine Aubry a estimé jeudi qu'il faudrait refaire les deux tours des élections municipales si le deuxième tour devait se tenir à l'automne, dans l'intérêt de la "démocratie". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu