Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : le maire de Grand-Champ a échangé avec Emmanuel Macron

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Emmanuel Macron s'est entretenu mardi soir avec des maires de France. Un échange en visioconférence auquel a assisté pour le Bretagne, Yves Bleunven le maire de Grand-Champ dans le Morbihan.

Capture d'écran de la visioconférence d'Emmanuel Macron avec des maires de France dont celui de Grand-Champ dans le Morbihan.
Capture d'écran de la visioconférence d'Emmanuel Macron avec des maires de France dont celui de Grand-Champ dans le Morbihan. - Yves Bleunven

Pour préparer le déconfinement, Emmanuel Macron a consulté des élus mardi soir. Le chef de l'état s'est entretenu en visioconférence avec une dizaine de maires de France. Parmi eux, un élu breton, le maire de Grand-Champ dans le Morbihan. Yves Bleunven raconte que la discussion a duré trois heures. "Le chef de l'état a beaucoup écouté ce que nous avions à dire, et nous a répondu. C'était très intéressant", explique-t-il.

Au sujet du déconfinement, Yves Bleunven précise que l'"on sent de la réserve de la part de l'état, et des maires, c'est pourquoi il faut envisager _une territorialisation du déconfinement_. Les discussions avec les préfets doivent commencer dans les prochains jours pour organiser ce déconfinement".

Yves Bleunven a profité de l'échange avec Emmanuel Macron pour lui parler des commerces multi-services. "Ils ont de grosses difficultés alors que dans beaucoup de communes, les collectivités se sont battus pour les garder. Ces commerces restent ouverts sans pouvoir pratiquer la moitié de leurs activités." L'élu breton a demandé des aides supplémentaires pour eux, afin qu'on ne les trouve pas fermer après la crise sanitaire.

"On a une guerre de retard"

Autre sujet évoqué par le maire de Grand-Champ avec le chef de l'état, les élections départementales et régionales de juin prochain. "Je lui ai fait part de mon étonnement, à propos du vote électronique et par correspondance. Comment cela se fait que notre pays, une des démocratie les plus modernes, on ait pas avancé sur ce sujet. On a une guerre de retard".

Les conditions sanitaires ne seront pas faciles pour ce scrutin, poursuit Yves Bleunven, qui craint une abstention record. Emmanuel Macron aurait reconnu l'archaïsme français à ce sujet, et qu'il fallait le faire évoluer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess