Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : le maire sortant de Pessac prêt pour une "télécampagne" pour le second tour des municipales

-
Par , France Bleu Gironde

Le gouvernement l'a annoncé vendredi 22 mai : sauf contre-ordre sanitaire, le second tour des municipales aura lieu le 28 juin. Franck Raynal, maire sortant de Pessac, en ballottage, se prépare à une "télécampagne", à distance.

Franck Raynal, maire sortant de Pessac, va relancer sa campagne pour le second tour des municipales
Franck Raynal, maire sortant de Pessac, va relancer sa campagne pour le second tour des municipales © Radio France - Aurélie Bambuck

Franck Raynal, maire sortant de Pessac, postule pour un nouveau mandat à la tête de la troisième ville de Gironde. Le second tour des municipales aura lieu le 28 juin, sauf regain de l'épidémie de coronavirus. D'ici là, Franck Raynal s'attend à une "télécampagne", à distance. Il était l'invité de France Bleu Gironde, ce lundi matin.

Cette campagne électorale, "d'un genre nouveau", le maire sortant de Pessac s'apprête à la relancer, tout en étant mobilisé sur plusieurs fronts, relève-t-il : "la relance de l’activité scolaire et la relance économique qui mobilisent tous nos efforts", "le fait de retrouver une vie la plus proche de la normale et dans ce cadre-là, il faut effectivement se préparer pour les municipales".

Ma préoccupation de maire, pour le 28 juin, c'est que la démocratie puisse se dérouler pleinement - Franck Raynal, maire sortant de Pessac

Franck Raynal se donne pour objectif, pour le second tour des municipales, de rassurer un maximum les électeurs pour qu'ils se déplacent aux urnes, "que personne ne soit dissuadé de venir parce qu'il aurait peur d'attraper le coronavirus", ou de faciliter les procurations. Au premier tour, 35% seulement des électeurs pessacais sont allés voter.

Ballottage défavorable

Face à Franck Raynal, au second tour, l'alliance du socialiste Sébastien Saint-Pasteur et de l'écologiste Laure Curvale, arrivés respectivement deuxième et troisième au premier tour, le 15 mars dernier. 47% des voix à eux deux, là où le maire sortant a réalisé un score de 45%. 

"Je ne suis pas inquiet, explique-t-il, je suis déterminé. Je mènerai ma campagne comme je l'ai fait au premier tour. Je pense que ce que nous avons à proposer est plus cohérent, dans la continuité de ce qu'on a pu faire pendant six ans, avec toutes les nouvelles demandes, essentielles, de pouvoir vivre dans un monde plus sain".

Franck Raynal, maire sortant de Pessac, invité de France Bleu Gironde ce lundi matin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess