Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Déconfinement : Nadine Grelet-Certenais sera élue maire de La Flèche lundi

-
Par , France Bleu Maine
La Flèche, France

Elle a du attendre un peu plus de deux mois avant de prendre ses fonctions. Nadine Grelet-Certenais sera officiellement élue maire de La Flèche lundi. Confinement oblige, elle a du gérer la commune avec le maire sortant avant de penser aux défis à relever ces prochains mois.

Nadine Grelet-Certenais, élue au premier tour, est la première femme maire de La Flèche.
Nadine Grelet-Certenais, élue au premier tour, est la première femme maire de La Flèche. © Radio France - Aurore Jarnoux

Elle va devenir la première femme à diriger La Flèche, la deuxième commune du département. Nadine Grelet-Certenais a été élue au premier tour des élections municipales, le 15 mars, avec près de 70% des voix. Mais la sénatrice sarthoise a du attendre deux mois avant de pouvoir prendre ses fonctions, pandémie de coronavirus oblige. Elle sera officiellement investie lundi soir lors du conseil municipal d'installation. Elle devra ensuite abandonner son poste de sénatrice au nom du non cumul des mandats. Elle aura 30 jours pour le faire. C'est Christophe Chaudun, l'ancien maire de Connerré, qui devrait lui succéder jusqu'aux prochaines élections sénatoriales en septembre.  

- France Bleu Maine :  Vous allez prendre fonctions lundi après deux mois de cogestion avec le maire sortant Guy-Michel Chauveau. Comment s'est passée cette "cohabitation" ?

Nadine Grelet-Certenais :  C'est avec impatience que moi-même et toute l'équipe attendons d'être enfin aux manettes. Cela n'a pas été simple de travailler ces deux derniers mois. Heureusement, j'ai eu cette chance de succéder à quelqu'un dont je suis très proche (Guy-Michel Chauveau, le maire sortant). Donc forcément, une cogestion s'est installée rapidement. On a vite mis en place une cellule de crise. On a pris les mesures ensemble. Il y en a eu beaucoup. Je remercie au passage nos services municipaux qui ont su réagir très vite et qui se sont adaptés. Je remercie aussi les Fléchois d'avoir respecté toutes les règles car ce n'était pas gagné, c'était compliqué, on le voit bien.

- FBM : Le confinement a parfois provoqué des tensions. Certains habitants se sont plaints de la qualité des masques offerts par la mairie ? Cela vous a blessé ? 

Pas vraiment. Il y a eu une incompréhension. Je ne suis pas particulièrement surprise. De toute manière, on le sait bien, quoi qu'on fasse à un moment donné, il y a toujours des personnes qui viennent nous "interroger", on va dire. Ce qui est sûr, c'est qu'on est passé par une entreprise locale et ça, c'était notre volonté ! Une entreprise locale qui a fait un super travail de recherche, qui elle-même s'est appuyée sur une entreprise basée à Lyon qui a ses propres réseaux. Certains masques ont été fabriqués en Tunisie. Ça ne veut pas dire que ce sont des mauvais produits loin de là. C'est au contraire un travail très correct.  

- FBM : Le Premier ministre a annoncé ce mercredi la date du second tour des élections municipales, le 28 juin. Ce report a des incidences sur le fonctionnement de votre communauté de communes ?

On est dans une com-com où 12 communes ont élu leur maire et leur conseil dès le premier tour et deux autres communes (Arthezé et Mareil-sur-Loir) qui attendent le second. Donc nous sommes dans une situation inédite avec une organisation transitoire. Le président (Guy-Michel Chauveau) et les vice-présidents vont rester en exercice. Les nouveaux élus vont travailler avec les anciens en attendant le 2e tour. Tant que ce conseil communautaire n'est pas définitivement installé, les projets sont gelés. C'est forcément un frein. 

- FBM : Quelle sera votre première décision en tant que maire de la Flèche ? 

Elle dépendra des règles du déconfinement. Nous devrons être vigilants par rapport au comportement de tous car ce serait regrettable de faire marche arrière. On compte sur la responsabilité de chacun?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu