Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : Rachida Dati fait quinze propositions pour "créer un choc de confiance"

-
Par , France Bleu Paris

Rachida Dati a fait 15 propositions pour que le déconfinement se passe bien dans la capitale. La maire LR du 7e arrondissement de Paris, rivale de la maire actuelle Anne Hidalgo (PS) aux municipales, a envoyé une lettre au gouvernement pour partager ses idées.

Rachida Dati est l'invitée de France Bleu Paris, ce jeudi.
Rachida Dati est l'invitée de France Bleu Paris, ce jeudi. © Maxppp - olivier corsan

Rachida Dati a des idées pour le déconfinement à Paris. Elle a envoyé une lettre au gouvernement pour partager ses 15 propositions avec Jean Castex, chargé d'organiser le déconfinement. Pour la candidate à la mairie centrale, "Paris n'est pas préparé" au déconfinement. 

Avec sa liste de propositions, Rachida Dati veut "créer un choc de confiance" pour ce déconfinement dans la capitale. Elle estime qu'il ne faut pas "traiter en bloc et sans aménagement" le processus dans la capitale.

Elle propose notamment que les mairies d'arrondissement soient le pivot de la distribution des masques. Elle souhaite que ces masques soient gratuits pour les plus de 70 ans. Elle pense qu'il faut installer des bornes de désinfection dans les lieux publics. Selon elle il faut établir des règles de distanciation et de restriction des rassemblements sur les zones très fréquentées comme les quais de Seine, le canal Saint-Martin, le bois de Vincennes et de Boulogne. 

Il faut aussi selon elle "dépister en urgence 100% des seniors dans les Ehpad et baisser les tarifs municipaux pour les familles en difficulté financière du fait de la pandémie", notamment à la cantine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess