Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Déconfinement : les propositions de Rachida Dati, maire du 7è

Par

Rachida Dati, invitée de France Bleu Paris ce jeudi, a fait plusieurs propositions liées au déconfinement dans la capitale. Elle demande par la même occasion plus de transparence de la part de la ville de Paris.

Rachida Dati, maire LR du VIIè arrondissement de Paris Rachida Dati, maire LR du VIIè arrondissement de Paris
Rachida Dati, maire LR du VIIè arrondissement de Paris © Maxppp - Philippe Lopez

Rachida Dati a adressé 15 propositions au gouvernement pour un bon déroulement du déconfinement dans la capitale. Selon la maire LR du 7e arrondissement de Paris, rivale de la maire actuelle Anne Hidalgo (PS) aux municipales, et invitée de France Bleu Paris ce jeudi matin, "Paris n'est pas préparée" au déconfinement. 

Publicité
Logo France Bleu

En contact étroit depuis ces dernières semaines avec les élus, les citoyens, les commerçants et les associations, son plan de déconfinement se décline autour de trois 3 axes : 

  • Les mairies d'arrondissement, pivot de ce plan de déconfinement, "comme par exemple sur la distribution des masques, l'extension des tests de dépistage et les actions de solidarité" dit-elle sur France Bleu Paris. 
  • Le nettoyage de la capitale : "des actions d’hygiène, portant sur la désinfection des mobiliers urbains, des accès aux transports collectifs... , ce qui n’est pas fait" précise l'élue LR.
  • Un budget de crise et une bonne gouvernance : il est "primordial", pour Rachida Dati, "de différer ou d'annuler certaines dépenses" prévues par l'équipe municipale d'Anne Hidalgo. "Je préfère que l’on relance l’activité économique de nos cafés et restaurants, de nos commerces de proximité en les exonérant par exemple de toutes les taxes plutôt que de se demander s'il l'on va pouvoir refaire Paris plage..." dit l'invitée de France Bleu qui déplore de ne pas être entendue par la municipalité.

Si la mairie de Paris a bien annoncé des aides en faveur des commerces les plus fragiles, la maire du VIIè arrondissement regrette, quant à elle, que les cafés et restaurants "qui sont l'âme de la capitale" ne soient pas non plus entendus. "Il faut les aider à se relancer. On ne peut pas penser "relance économique" sans les soutenir". Raison pour laquelle elle réclame un budget de crise. "On ne peut pas gérer Paris, surtout en période de crise, dans l’opacité. Les Parisiens doivent savoir quel est le budget de crise. Quelles sont les marges de manœuvre qui sont dégagées, face à cette épreuve".

Pour des mesures de restriction concernant les rassemblements

Rachida Dati veut établir des règles de distanciation et de restriction des rassemblements sur les zones très fréquentées comme les quais de Seine, le canal Saint-Martin, le bois de Vincennes et de Boulogne. Car s'il y a "un début de déconfinement le 11 mai, cela ne signifiera pas pour autant une ouverture totale des portes".  

. © Maxppp - Olivier Corsan

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu