Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Delphine Batho dit stop aux démarchages téléphoniques

-
Par , France Bleu Poitou

La députée des Deux-Sèvres porte un amendement qui demande le consentement explicite du consommateur qui ne pourrait plus faire l'objet d'aucun démarchage téléphonique s'il n'a pas donné son accord.

Delphine Batho
Delphine Batho © Radio France - Noémie Guillotin

La députée deux-sévrienne et ancienne ministre Delphine Batho veut mettre fin à "une pollution téléphonique" et évoque "une exaspération grandissante face à l'inefficacité de la législation actuelle (Bloctel)".

Mercredi, devant la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale Delphine Batho a défendu son amendement qui demande notamment "que le numéro de téléphone ait le même statut que celui dont bénéficient les SMS et les courriels". La députée écologiste se repose notamment sur des échanges avec la population de la 2ème circonscription des Deux-Sèvres et la présence d'Alain Bazot, Président national de l' UFC-Que Choisir.

Invitée de France Bleu Poitou, Delphine Batho a confirmé qu'elle allait "s'impliquer dans la campagne des municipales" notamment dans sa circonscription, mais surtout "je m'engage à fond pour qu'il y ait une poussée écologiste aux élections municipales entre maintenant et 2030 il reste deux élections municipales oui il faut y aller".

Concernant Ségolène Royal ? Aucun commentaire

Concernant Ségolène Royal qui annonce vouloir être un rempart aux prochaines élections présidentielles entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron ? "Aucun commentaire", lâche la députée des Deux-Sèvres. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess