Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Delphine Batho réclame la démission de François de Rugy, ministre de l'écologie, après l'affaire des "dîners fastueux"

-
Par , France Bleu Poitou

Alors que le ministre de la transition écologique est attendu demain à Niort, la députée des Deux-Sèvres, qui a occupé par le passé le porte-feuille de l'écologie, demande sa démission suite aux révélations de nos confrères de Mediapart.

Delphine Batho dans le studio de France Bleu Poitou
Delphine Batho dans le studio de France Bleu Poitou © Radio France

Niort - France

La députée des Deux-Sèvres Delphine Batho a demandé mercredi la démission de François de Rugy, jugeant "moralement inacceptables" les "dîners privés fastueux" donnés par le ministre de la transition écologique à l'Hôtel de Lassay lorsqu'il était président de l'Assemblée.  "J'ai pris connaissance de l'article de Mediapart. Cela me paraît moralement inacceptable. Sa démission s'impose parce que c'est de l'argent public. L'argent public n'est pas fait pour organiser des dîners privés fastueux", estime la présidente de Génération écologie.

L'ancienne ministre de l'Ecologie de François Hollande ne croit pas que François de Rugy puisse s'abriter derrière l'argument de son "travail de représentation".  "On est sur une débauche de moyens pour des dîners avec des amis qu'il qualifie lui-même d'informels. Ce n'est pas de la représentation et d'ailleurs beaucoup de ceux qui ont exercé des fonctions officielles n'ont jamais eu ce type de pratiques aux frais de l'Assemblée nationale et de l'Etat", dénonce la parlementaire poitevine.

Emmanuel Macron lui conserve toute sa confiance

François de Rugy et son épouse ont multiplié les dîners privés fastueux à l'Hôtel de Lassay entre 2017 et 2018, rapporte mercredi Mediapart, documents, photos et témoignages à l'appui.  François de Rugy a mis en avant mercredi "un travail de représentation" requis par ses fonctions, niant toute "soirée fastueuse". 

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a assuré que le ministre de la transition écologique conservait "bien évidemment la confiance" du président et du premier ministre.  Dans ces "fonctions de président de l'Assemblée nationale", "il est évident qu'on est amené à avoir des moments de représentation, des moments aussi de contact avec la société civile sous des formes qui peuvent être extrêmement diverses", a expliqué la porte-parole à l'issue du conseil des ministres.

Hasard du calendrier, François de Rugy est censé se rendre à Niort ce jeudi, dans le département de représentation de Delphine Batho.