Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Démission de Gérard Collomb : "La France part à vau-l'eau" pour le député LR du Jura Jean Marie Sermier

mercredi 3 octobre 2018 à 8:47 Par David Malle et Marion Streicher, France Bleu Besançon

Le député LR du Jura, Jean Marie Sermier estime que "la Macronie s'effondre" et que la "France est en train de partir à vau-l'eau.. avec des ministres qui n'y croient plus". L'ex-maire de Dole réagit ce mercredi à l'annonce de la démission du ministre de l'intérieur Gérard Collomb.

Jean Marie Sermier à l'assemblée nationale
Jean Marie Sermier à l'assemblée nationale © Maxppp - Christophe Morin

Franche-Comté, France

Alors que Gérard Collomb a confirmé mardi soir son intention de démissionner, contraignant le chef de l'Etat et le premier ministre à lui trouver un successeur dans l'urgence, le député LR du Jura, Jean Marie Sermier y voit le signe que "la Macronie s'effondre". La "France est en train de partir à vau-l'eau.. avec des ministres qui n'y croient plus" estime encore l'ex-maire de Dole ce mercredi sur France Bleu Besançon.

Jean-Marie Sermier, qui a assisté à la séance des questions au gouvernement mardi, explique que ce qu'il a vu était "incroyable" : "Avoir un ministre qui démissionne pendant les questions au gouvernement, en annonçant ça à la presse, nous n'avions jamais vu ça pendant la Ve république."

La majorité n'y est plus" - Jean-Marie Sermier

Pour le député LR , il y a un sérieux problème dans ce gouvernement. Jean Marie Sermier note aussi que, lors de l'élection des postes de vice-président à l'Assemblée nationale lundi, les deux candidats LREM sont arrivés derniers en nombre de voix. Pour lui c'est le signe "que la majorité n'y est plus."

"La France est en train de partir à vau-l'eau" dit Jean Marie Sermier