Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Démission de la maire de Saint-Vincent-de-Tyrosse : une maladie "ne me permet plus de vivre mon mandat à 1 000%"

samedi 10 mars 2018 à 16:28 Par Fanette Hourt, France Bleu Gascogne

Dans une lettre, la maire de Saint-Vincent-de-Tyrosse, Marie Aphatie, explique les raisons de sa démission.

La lettre de Marie Aphatie aux habitants de Saint-Vincent-de-Tyrosse.
La lettre de Marie Aphatie aux habitants de Saint-Vincent-de-Tyrosse. - Mairie de Saint-Vincent-de-Tyrosse

Saint-Vincent-de-Tyrosse, France

Marie Aphatie a décidé de prendre la plume pour s'adresser directement à ses administrés. Dans une lettre, publiée sur le site internet de la commune et sur les réseaux sociaux, la maire de Saint-Vincent-de-Tyrosse explique les raisons qui l'ont poussée à démissionner de ses fonctions. Elle avait annoncé la nouvelle il y a quelques jours aux membres du conseil municipal et au préfet des Landes.

Tout d'abord, dans cette lettre, Marie Aphatie tient à le rappeler : "Jour après jour, mon engagement pour Saint-Vincent-de-Tyrosse a été sans faille." Mais très vite, elle en vient à cette maladie qui la ronge. "La vie ne nous épargne pas toujours et nous réserve quelques fois de méchantes surprises, comme le souci de santé qui me touche depuis quelques mois." Et elle avoue : "Je suis aujourd’hui dans une situation médicale difficile, qui ne me permet plus de vivre mon mandat à 1 000%." 

La vie ne nous épargne pas toujours et nous réserve quelques fois de méchantes surprises, comme le souci de santé qui me touche depuis quelques mois.

Pour autant, elle explique que, tant que sa santé le lui permettra, elle restera au conseil municipal. Car, dit-elle, "mon attachement à Tyrosse est gravé au plus profond de moi." Élue en 2014, elle passe le flambeau à son équipe et plus particulièrement à son premier adjoint, Pascal Briffaud. Une lettre de Marie Aphatie qui se conclue simplement, sobrement, par un MERCI en lettres capitales.

L'élection du nouveau maire aura lieu jeudi prochain, le 15 mars.