Politique

Démission de Macron : une décision "cohérente" pour le député socialiste ardéchois Pascal Terrasse

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 30 août 2016 à 18:31

Le Ministre de l'économie, Emmanuel Macron, a présenté sa démission ce mardi.
Le Ministre de l'économie, Emmanuel Macron, a présenté sa démission ce mardi. © Maxppp - © Maxppp - Rocky Mattiano

L'Elysée confirme, ce mardi après-midi, la démission d'Emmanuel Macron du ministère de l'économie, à neuf mois de l'élection présidentielle de 2017. Une décision "cohérente" pour le député socialiste ardéchois Pascal Terrasse qui n'a pas caché, ces derniers mois, son soutien à Emmanuel Macron.

Cette fois ci c'est officiel :  Emmanuel Macron démissionne du ministère de l'économie. Il a été reçu, ce mardi après-midi, par François Hollande. L'Elysée confirme donc sa démission. L'actuel ministre des finances, Michel Sapin,  récupère les prérogatives d'Emmanuel Macron et devient ministre de l'économie et des finances. Cette démission est loin d'être une surprise, après des mois de rumeurs de départ et de déclarations fracassantes, Emmanuel Macron quitte donc son poste à Bercy. Les réactions se succèdent depuis cette annonce, notamment en Drôme et en Ardèche.

Une démission logique

Le député socialiste Pascal Terrasse, qui n'a pas caché ces derniers mois,son soutien à Emmanuel Macron, trouve cette démission "cohérente".

"Emmanuel Macron avait besoin de liberté, c'est tout à fait logique"

"Depuis des mois, il y a avait des positions divergentes entre Manuel Valls et Emmanuel Macron. Il est cohérent avec lui même." Pascal Terrasse qui répète aujourd'hui qu'Emmanuel Macron n'est pas, pour le moment, candidat à l'élection présidentielle de 2017.

"Une démission logique et cohérente" pour Pascal Terrasse, député socialiste ardéchois.

Vers  une candidature à la présidentielle 

Il est encore trop pour parler de candidature à l'élection présidentielle. Emmanuel Macron démissionne officiellement "pour se consacrer entièrement à son mouvement politique". Pour Pascal Terrasse, "dans le cas où François Hollande ne se présenterait pas à la présidentielle, la candidature d'Emmanuel Macron serait utile. Le moment venu, chacun prendra ses responsabilités". Dans la Drôme, d'autres personnalités se réjouissent de cette démission, notamment Rosalie Kerdo. Elle est la coordinatrice du mouvement d'Emmanuel Macron "En marche !" dans la Drôme : "Emmanuel Macron sera sûrement candidat à la présidentielle et je pense qu'il devrait le faire en dehors du parti socialiste, sans primaire".

Rosalie Kerdo, coordinatrice du mouvement "En marche !" dans la Drôme, est ravie de cette démission.

Partager sur :