Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Démission de Nicolas Hulot : premières réactions en Normandie

mardi 28 août 2018 à 12:10 Par Laurent Philippot et Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Nicolas Hulot a pris tout le monde de court en annonçant ce mardi matin sur France Inter qu'il quittait le gouvernement. Voici les premières réactions normandes à cette démission.

Nicolas Hulot quitte le gouvernement
Nicolas Hulot quitte le gouvernement - Maxppp

Normandie, France

Coup de tonnerre dans le paysage politique. Nicolas Hulot démissionne du gouvernement, il n'avait prévenu personne, "pas même son épouse". Les réactions se multiplient dans notre région. 

Réactions des députés et sénateurs de l'Eure

Deux députés sur les cinq députés LaREM de l'Eure ont réagi sur Twitter dès ce matin.  Le député de la deuxième circonscription, Fabien Gouttefarde, se dit "triste d’apprendre la décision de Nicolos Hulot  de quitter le Gouvernement. Cette décision doit tous nous éveiller,  majorité et opposition, aux enjeux environnementaux sur lesquels on ne  peut transiger." 

Son suppléant à l'Assemblée nationale,  Jérôme Pasco, salue une décision digne et courageuse. Toujours sur Twitter, le premier adjoint au maire de Conches en Ouche,  ajoute " il a tout dit, simplement et clairement ! Il faut le l’écouter, le comprendre et le suivre ! "

Nicolas Hulot ministre d’État part mais son travail  ne sera pas vain" - Marie Tamarelle-Verhaeghe, députée EM de l'Eure 

Marie Tamarelle-Verhaeghe se montre optimiste : " la lutte pour l'environnement et le climat restent une cause prioritaire. Il y a eu des avancées, il y en aura d’autres encore".

Le sénateur UDI de l'Eure, Hervé Maurey, se veut plus politique et sarcastique : "espérons que le successeur de Nicolas Hulot aura plus à cœur de travailler avec le Sénat" écrit sur twitter l'ancien maire de Bernay. 

Aucune réaction pour le secrétaire d'état à la transition écologique et solidaire. Le cabinet de Sébastien Lecornu est aux abonnés absents ce matin et le compte twitter du premier adjoint à la ville de Vernon reste bloqué sur "la refonte inédite" de la chasse voulue par le gouvernement. 

En Seine-Maritime

"Rien n'est gagné" pour la députée LaREM de Seine-Maritime, Stéphanie Kerbarh, membre de la commission et du développement durable

La République en Marche, c'est la République des marchands" - David Cormand, secrétaire national d'EELV, conseiller municipal de Canteleu

David Cormand, également conseiller métropolitain délégué de Normandie Rouen Métropole, attaque de front le gouvernement : "Nicolas Hulot annonce son départ du Gouvernement par l’omniprésence des lobbys. Ce n'est pas anecdotique, c'est fondamental. _L'écologie et les biens communs sont encerclés par les intérêts privés_. La République en Marche, c'est la République des marchands"

Le député communiste de Dieppe, Sébastien Jumel, publie un tweet également avec un communiqué de presse dans lequel il pointe la dérive libérale de la politique d'Emmanuel Macron.

Réaction également du maire communiste de Dieppe. Nicolas Langlois pointe du doigt le "mépris" d'Édouard Philippe qui salue l'engagement du ministre démissionnaire.