Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Démission de Nicolas Hulot : "un électrochoc" pour Anne Hidalgo

mercredi 29 août 2018 à 13:02 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris

"C'est un électrochoc ce qu'a fait hier Nicolas Hulot" estime Anne Hidalgo. Un peu plus de 24 heures après la démission surprise de l'ex ministre de la transition écologique, la maire de Paris a salué ce mercredi son action et dit comprendre son message.

Anne Hidalgo visite une école parisienne ce mercredi
Anne Hidalgo visite une école parisienne ce mercredi © Radio France - Rémi Brancato

Paris, France

Anne Hidalgo dit "comprendre" le message de Nicolas Hulot, qui a démissionné mardi matin, du ministère de la transition écologique. La maire de Paris était ce mercredi matin dans une école du 18ème arrondissement, qui a justement subi cet été des travaux d'aménagement de sa cour pour lutter contre les effets du réchauffement climatique. Alors qu'elle publiera le 26 septembre prochain un livre intitulé "Respirer", consacré justement à la politique écologique, Anne Hidalgo estime que la démission de Nicolas Hulot est "un électrochoc".

"J'ai un immense respect, une immense admiration et une amitié sans failles pour Nicolas Hulot" a dit la maire de Paris. "Il a fait beaucoup et on a encore besoin de lui pour continuer à faire" a-t-elle ajouté, disant comprendre "le message qui est le sien, il faut qu'il y ait une prise de conscience : l'écologie ce n'est pas seulement penser la catastrophe mais c'est aussi l'éviter." 

"Ce n'est pas dramatique de changer de mode de vie et ce qui nous attend est encore plus dramatique si on ne le fait pas" Anne Hidalgo

"C'est un électrochoc ce qu'a fait Nicolas Hulot" dit Anne Hidalgo

"C'est un électrochoc ce qu'a fait Nicolas Hulot" estime enfin Anne Hidalgo qui dit espérer que sa démission "permettra d'entendre et de comprendre que ces changements de comportements ne sont pas faciles mais que ce n'est pas dramatique de changer de mode de vie et que ce qui nous attend est encore plus dramatique si on ne le fait pas".

Quant à savoir si elle souhaite désormais se poser en leader du combat écologique, la maire répond qu'il est avant tout "collectif". Elle ajoute : "il y a beaucoup de gens dans ce pays qui portent cette parole-là et je fais partie de ces personnes mais je fais aussi partie de ceux qui agissent".