Politique

Démission inattendue de Lydia Thieulent à la mairie de Cherbourg-Octeville

Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin et France Bleu samedi 7 octobre 2017 à 11:58

Lydia Thieulent avait fait bonne figure mardi lors de sa défaite mais désormais, le divorce est consommé avec la majorité socialiste cherbourgeoise.
Lydia Thieulent avait fait bonne figure mardi lors de sa défaite mais désormais, le divorce est consommé avec la majorité socialiste cherbourgeoise. © Radio France - Benoît Martin

La première adjointe de Cherbourg-Octeville a adressé un courrier de démission vendredi. Trois jours après avoir été battue lors de l'investiture pour le poste de maire délégué, Lydia Thieulent a mis un terme à neuf années d'action publique à Cherbourg.

Le départ de Lydia Thieulent du conseil municipal de Cherbourg-Octeville fait l'effet d'une petite bombe dans le paysage politique cherbourgeois. La première adjointe a surpris tout le monde en adressant sa démission vendredi après 9 années passées au sein de la majorité municipale, d'abord en charge de la culture, puis aux affaires scolaires.

Ce qui a précipité sa démission, c'est bien le résultat du vote des militants en début de semaine pour choisir le candidat du PS au poste de maire délégué de Cherbourg-Octeville laissé vacant par Jean-Michel Houllegatte appelé au Sénat. Lydia Thieulent avait obtenu un peu moins de 35% des suffrages face à Sébastien Fagnen proclamé vainqueur.

"un scrutin orienté"?

Et ce départ crée un malaise. Car même si elle n'a pas pris la parole pour s'expliquer publiquement, les causes de la démission de la première adjointe semblent liées au résultat du scrutin, mais aussi aux conditions dans lesquelles il s'est déroulé. C'est en tout cas ce qu'affirme l'association "Femmes élues dans la Manche" qui dans une lettre ouverte, estime que les "ténors socialistes confondent capacité à réfléchir de Lydia Thieulent et capacité à leur nuire au point d'avoir manoeuvré pour la mettre sur la touche."

Certains proches de la démissionnaire vont jusqu'à dire que les militants auraient été incités à voter pour Sébastien Fagnen. En "off", on estime que Lydia Thieulent n'était pas assez "dans le moule" de l'appareil socialiste et "qu'elle n'était pas le candidat du maire de Cherbourg-en-Cotentin". Pour Sébastien Fagnen, ces insinuations sont "blessantes et infondées."

A la demande de Lydia, les élus ont gardé le secret sur leur choix avant le scrutin. "Les militants n'ont pas été approchés", souligne celui qui est sorti vainqueur du vote. De son côté, Jean-Michel Houllegatte parle d'un scrutin tenu en toute transparence. Il voit plutôt dans la démission de son ex-première adjointe "la conséquence d'une déception personnelle".