Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Démissions en masse au conseil municipal de Saint Avertin: le maire monte au créneau et défend sa gestion

vendredi 28 septembre 2018 à 6:11 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

Le conseil municipal de Saint Avertin est décimé par la démission de 20 élus de la majorité et de la minorité au cours du conseil de mercredi soir. Alain Guillemin, le maire UDI, a tenu une conférence de presse dans laquelle il a dénoncé la panique à bord chez les élus démissionnaires.

Le maire de Saint-Avertin s'est exprimé sur la crise qui traverse sa majorité.
Le maire de Saint-Avertin s'est exprimé sur la crise qui traverse sa majorité. - Capture d'écran / Google Maps

Indre-et-Loire, France

Le conseil municipal de Saint Avertin est donc en crise depuis la démission de 20 conseillers municipaux et adjoints mercredi soir en pleine séance du conseil. 70% des élus de la majorité ont remis leur démission à Alain Guillemin, le maire UDI. C'est sa gestion et des désaccords profonds sur les dossiers municipaux qui sont à l'origine de la crise. Mais c'est aussi la candidature pressentie de la députée UDI Sophie Auconie aux municipales de 2020 qui a mis le feu aux poudres. Alain Guillemin a réagi en tenant une conférence de presse ce jeudi.

Je dirai que depuis la déclaration de Sophie Auconie comme quoi elle était intéressée par la mairie de Saint Avertin, cela a déclenché une peur panique chez certains. Et tout est parti de là, j'appelle d'ailleurs de mes voeux la candidature de Sophie Auconie. Je dénonce en tout cas les attaques portées contre ma gestion et je démens ne pas être assez présent dans la ville comme le disent certains Saint Avertinois -Alain Guillemin

Pour Laurent Raymond, adjoint au maire, lui aussi UDI, et démissionnaire, tout cela est faux. Ce n'est pas l'ombre de Sophie Auconie qui a cristallisé la démission des 20 élus municipaux.

Aucune peur panique, au contraire pleine et entière sérénité. Sophie Auconie est un épiphénomène. Les vrais griefs remontent de longue date, la corde s'est rompue sur des choix architecturaux du maire , sur le budget où il y avait 10 élus absents lors du vote. Des personnels sont en souffrance, il y a eu des démissions -Laurent Raymond, 8ème adjoint au maire démissionnaire

L'ombre de l'éventuelle candidature de Sophie Auconie plane donc sur le conseil municipal de Saint Avertin. Comment la députée UDI réagit-elle à cette crise? Elle appelle la majorité municipale à se mettre autour de la table.

Je ne comprends pas car je n'ai pas dit que je me présentais à Saint Avertin. J'ai juste dit "pourquoi pas" en réponse à des interrogations d'acteurs du monde économique et politique. Et je n'imaginais pas qu'il se préparait des choses sans concertation. J'appelle à ce qu'on se mette ensemble autour de la table pour voir comment on peut apporter un projet. Saint Avertin n'est pas un jouet, c'est une collectivité qui est de plus en plus belle et qui a besoin d'un renouvellement pour être plus présente au sein de la métropole  -Sophie Auconie

Sophie Auconie, qui ne déclare toujours pas pour autant sa candidature officielle à la mairie de St Avertin. Alain Guillemin explique que la députée UDI "serait une belle chance pour Saint Avertin"et il ajoute "je serai là si elle me demande d'être sur sa liste"