Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Départ de Nicole Klein, la préfète qui a géré l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

mardi 25 septembre 2018 à 10:49 Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan

Le décret vient d'être publié au Journal Officiel. La préfète de la région Pays-de-la-Loire va quitter ses fonctions le 30 novembre 2018. Nicole Klein part en retraite. Elle restera comme la préfète qui a dû gérer des dossiers "chauds", principalement le dossier Notre-Dame-des-Landes.

Nicole klein, préfète de Loire-Atlantique et de la région Pays-de-la-Loire
Nicole klein, préfète de Loire-Atlantique et de la région Pays-de-la-Loire © Maxppp -

Nantes, France

Le décret du 24 septembre 2018 paru au journal officiel est signé du président de la République : "Nicole KLEIN, préfète (hors classe), est admise, par limite d'âge, à faire valoir ses droits à la retraite à compter du 30 novembre 2018." Arrivée à Nantes en mars 2017, juste avant l'élection présidentielle, elle est actuellement l'une des trois seules femmes préfètes de région. Nicole klein, qui a intégré la préfectorale "sur le tard" après avoir "fait l'ENA" après ses 35 ans, fut préfète de Seine-Maritime en 2016/2017, période durant laquelle elle ordonna aux policiers d'abattre deux islamistes qui venaient d'égorger le père Hamel dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray,.

Notre-Dame-des-Landes : le dossier qui fâche les élus locaux avec la préfète

Nicole Klein, 66 ans, restera surtout comme la préfète qui a dû gérer l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, décidé par le gouvernement en janvier 2018. Chargée de négocier avec les représentants des opposants au projet, elle s'attire alors les critiques des élus locaux, favorables au projet, comme Philippe Grosvalet, président socialiste du Conseil départemental de Loire-Atlantique, ou Bruno Retailleau, sénateur LR de Vendée. La photo où on voit la préfète trinquer dans une ferme à Notre-Dame-des-Landes avec Sylvain Fresneau, agriculteur et opposant historique au projet d'aéroport, en compagnie du numéro un de la gendarmerie, restera dans les annales, et a fait jaser à l'époque, le 26 janvier 2018.

Nicole Klein trinque au jus de pomme avec Sylvain Fresneau, de l'ACIPA, à Notre-Dame-des-Landes, quelques jours après l'abandon du projet d'aéroport - Maxppp
Nicole Klein trinque au jus de pomme avec Sylvain Fresneau, de l'ACIPA, à Notre-Dame-des-Landes, quelques jours après l'abandon du projet d'aéroport © Maxppp -

Récemment, Nicole Klein a été en conflit ouvert avec Johanna Rolland, maire socialiste de Nantes, à propos des migrants qui squattaient dans le square Daviais, en plein centre-ville de Nantes. La préfète reprochait à l'élue de ne pas demander l'évacuation du campement, et cette dernière reprochait à l'Etat un manque de places d'accueil pour les migrants dans le département. Finalement, une solution temporaire a été trouvée jeudi dernier avec la mise à disposition par la Ville de Nantes de cinq gymnases pour héberger 700 migrants qui ont été évacués du square par la police.

Réactions diverses en Loire-Atlantique

Le sénateur Les Républicains de Vendée, Bruno Retailleau, juge le bilan de Nicole Klein "négatif sur le dossier Notre-Dame-des-Landes mais elle a obéi" [au gouvernement], mais "positif sur la donation Cligman parce qu'elle a su mobiliser les services de l'Etat pour faciliter les procédures, travaux...etc". Pour rappel, l'ancien magnat du textile Léon Cligman et son épouse, l'artiste Martine Martine, ont officialisé en septembre le don à l'Etat de 900 œuvres d'art qui seront accueillies dans un nouveau musée d'art moderne qui ouvrira en 2019 à l'Abbaye royale de Fontevraud, dans le Maine-et-Loire. Quant au socialiste Philippe Grosvalet, il ne "commente pas l'action des préfets, qui servent l'Etat et donc ceux qui le dirigent" mais reconnaît avoir "dit en tête à tête" à Nicole Klein ce qu'il pensait de sa gestion du dossier Notre-Dame-des-Landes. 

Pas une bonne nouvelle" (un opposant au projet d'aéroport)

Parmi les opposants historiques au projet d'aéroport, Marcel Thébault, interrogé par Anne Patinec, de France Bleu Loire Océan, le dit : "moi, personnellement, ça ne me paraît pas être une bonne nouvelle. On doit reconnaître qu'elle [Nicole Klein] avait contact simple, direct,  et extrêmement clair dans ses propos."