Politique

Départementales 2015 dans le Gard : tout reste possible

Par Jérôme Plaidi, Hervé Sallafranque et Arnaud d'Arcy, France Bleu Gard Lozère lundi 23 mars 2015 à 19:55 Mis à jour le mardi 24 mars 2015 à 9:54

Conseil Général du Gard
Conseil Général du Gard © Radio France - Jérôme Plaidi

Le suspense reste entier avant le second tour des élections départementales dans le Gard. Le premier tour a placé le Front national largement en tête, avec 35,54% des voix, mais il est bien difficile de savoir à quoi ressemblera l'assemblée départementale dimanche soir. Les enjeux sont multiples.

Le premier tour des élections départementales n'a pas engendré de "vague bleue marine" au niveau national ; en revanche, dans le Gard, le Front national reste très fort . Le FN recueille 35,54% des voix et arrive largement en tête devant l'union UMP-UDI, créditée de 22,20 %.

Le FN frappe fort dans le Gard, mais la majorité sortante (PS-PC-EELV) peut encore espèrer sauver les meubles , tandis que l'union UMP-UDI croit encore en ses chances de remporter une victoire historique.

Focus Sallaf

Pour le second tour des cantonales, lorsque sur un canton il y a un candidat de gauche et un candidat du front national, l'UMP gardoise est favorable au Front républicain . Jean Paul Fournier, le secrétaire départemental de l'UMP appelle en effet  à voter en faveur du candidat de gauche.

Une position qui diffère donc de la consigne nationale qui prône le "ni-ni" (ni gauche ni front national). Pour Jean Paul Fournier, pas question de laisser la voie libre au FN qu'il considère comme un "ennemi".

Fournier

À lire aussi : > Les résultats du premier tour dans le Gard > Notre dossier spécial départementales

Partager sur :