Politique

Départementales 2015 en Ile-de-France : tous les résultats en direct

Par Samuel Aslanoff, France Bleu Paris Région dimanche 29 mars 2015 à 19:16

Les élections départementales 2015 sur France Bleu
Les élections départementales 2015 sur France Bleu © Eric Turpin - Radio France

Les électeurs sont appelés aux urnes dans les sept départements d'Ile-de-France concernés par ce second tour des élections départementales. Si la droite est quasiment assurée de conserver le Val d'Oise, les Yvelines, les Hauts-de-Seine et de faire basculer la Seine-et-Marne, le scrutin est plus indécis dans le Val-de-Marne, en Seine-Saint-Denis et surtout en Essonne.

Tous les résultats de ce second tour en direct

 

 

Résultats du premier tour : décryptage département part département

La Seine-Saint-Denis . L'enjeu est toujours de savoir si le département, terre de gauche, va basculer à droite à l'issue du second tour des élections, dans ce département historique de la gauche, fief de Claude Bartolone, le président de l'Assemblée Nationale. Droite et gauche vont s'affronter au second tour dans 13 cantons : la gauche est en tête dans 7 d'entre eux. L'autre fait saillant de ce premier tour dans le 93 : c'est l'absention record à 63% dans le département contre 48% au niveau national. 

Le Val d'Oise . Marqué par la percée du Front National et l'écroulement de la gauche en grande couronne. Ainsi, en 2011, le FN avait réussi à se qualifier au second tour dans six cantons : il sera présent cette année dans 16 cantons sur 21 avec 12 duels face à l'UMP et seulement 4 contre le Parti Socialiste.

La Seine-et-Marne . La gauche, aux manettes du département depuis 2004, va céder son fauteuil ce dimanche soir. Les socialistes ne sont présents au second tour que dans six des 23 cantons seine-et-marnais. Le premier tour des élections marqué aussi par la forte percée du Front National, notamment dans les cantons ruraux. Le FN sera ainsi présent au second tour dans 19 cantons et arrive en tête dans plus de la moitié des communes du département. Le FN, qui recueille dans ce département, 31,20%, devance l'UMP (26,9%). Le PS totalise moins de 14% des suffrages.

L'Essonne . Le socialiste Jérôme Guedj va-t-il conserver la présidence du département? La bataille de l'entre-deux-tours a été âpre dans ce fief du Premier Ministre Manuel Valls, département à gauche depuis 1998. La gauche est au coude-à-coude avec l'UMP et les divers droite.  La droite est arrivé en tête dans 9 cantons sur 21: les socialistes et leurs alliés se maintiennent au second tour dans 17 cantons sur 21. Evry, la ville de Manuel Valls, va quant à elle être le théâtre dimanche prochain d'un duel entre le PS (41,8%) et le FN (20,5%). Le Front National qui sera présent dans 8 cantons, en tête en particulier devant la droite à Corbeil-Essonnes.

Le Val-de-Marne . La gauche s'en sort mieux dans le seul département francilien dirigé par un communiste et devrait être en mesure de l'emporter au second tour et conserver ainsi un fief à gauche depuis 1976. Dans 16 cantons sur 25, la gauche fera face au second tour à la droite, dimanche prochain. Le FN est présent dans 5 cantons avec deux duels face au Front de Gauche et trois contre la droite.

Les Yvelines . Bastion historique de la droite, sans surprise, l'UMP est arrivé en tête du premier tour dans 20 des 21 cantons. Ainsi, l'UMP Pierre Bédier, le président sortant du conseil général des Yvelines, est arrivé en tête du premier tour dans le canton de Mantes-la-Jolie avec 35% des voix mais il est talonné par le Front National (29%). Le FN qui réalise une percée d'ailleurs aussi dans les Yvelines et se maintient dans 7 cantons sur 21, il est même en tête aux Mureaux.

Les Hauts-de-Seine . Sans surprise, l'UMP et la droite ont conforté leurs positions, l'UMP étant élu au premier tour dans cinq cantons. C'est le cas notamment du Président sortant du Conseil général, Patrick Devedjian. Le PS pourrait n'avoir aucun élu à l'issue du second tour.