Politique

Départementales 2015 et Nîmes-Olympique : les réactions de Jean-Paul Fournier

Par Jérôme Plaidi, France Bleu Gard Lozère mercredi 18 mars 2015 à 9:20

Jean Paul Fournier
Jean Paul Fournier © Radio France - Camille Payan

Le sénateur-maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, était ce mercredi matin l'invité de France Bleu Gard Lozère. En tant que maire de Nîmes, il s'est exprimé sur la rétrogradation du Nîmes-Olympique, et c'est en sa qualité de secrétaire départemental de l'UMP gardoise qu'il s'est également exprimé sur les élections départementales.

Le couperet est tombé ! Le Nîmes Olympique sera retrogradé d'une division à l'issue de cette saison. Décision de la commission de discipline de la ligue de foot professionnel mardi en début de soirée. Les crocos sont les seuls a être sanctionnés dans l'affaire des matchs présumés truqués de la fin du championnat de ligue 2 de l'année dernière.

En tant que maire de Nîmes, pour Jean-Paul Fournier "il est injuste que le club tout entier ait à payer pour les fautes commises par deux individus " .

Vers la victoire de l'UMP et de l'UDI

Jean-Paul Fournier était également invité en sa qualité de secrétaire départemental de l'UMP dans le Gard. À quatre jours du premier tour des élections départementales, il s'est dit confiant quant à la victoire de l'union de l'UMP et de l'UDI dans le département du Gard, ce qui constituerait une victoire historique.

Il a écarté toute alliance avec le Front National et a réaffirmé son intention d'appeler à voter pour le Parti Socialiste en cas de duel PS/FN au second tour.

Jean-Paul Fournier, invité de France Bleu Gard Lozère.

À lire aussi : le Nîmes-Olympique rétrogradé