Politique

Départementales 2015 : la Loire ne devrait pas changer de couleur

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 2 mars 2015 à 6:00

Les élections départementales ont lieu les 22 et 29 mars 2015.
Les élections départementales ont lieu les 22 et 29 mars 2015. © MaxPPP

Dans la Loire, il y a peu de chance que la majorité départementale passe à gauche à la fin du premier tour. Mais le redécoupage électoral risque de mettre en difficulté certains élus sortants. Enfin, le Front national espère se qualifier pour le second tour dans de nombreux cantons.

Nationalement, le Front national pourrait arriver en tête du premier tour des élections départementales de mars prochain dans la plupart des cantons selon un sondage Ifop publié lundi dans le Figaro. Le parti de Marine Le Pen recueille 30% des intentions de vote, contre 28% pour l'UMP-UDI et 20% pour le PS. Aucun autre parti politique ne franchit la barre des 10% des intentions de vote.

▼ Voir ci-dessous, notre vidéo "Les départementales - France Bleu vous explique tout"▼

Dans la Loire, le parti d'extrême-droite espère se qualifier pour le second tour dans de nombreux cantons. Pour autant, pas sûr qu'il parvienne à envoyer des élus à l'Assemblée départementale au soir du 29 mars. Peu de suspens également sur la future couleur politique du département : la Loire a peu de chance de passer du bleu au rose .

Le contexte national est loin d'être favorable à la gauche qui part en plus divisée dans 15 cantons sur 21 . C'est le cas à Firminy, où le maire Front de gauche Marc Petit, sera opposé au premier tour à sa première adjointe, la socialiste Laurence Juban.

Autres sortants en difficulté, toujours dans l'Ondaine, le maire du Chambon-Feugerolles Jean-François Barnier, opposé à un divers-droite, mais également, à cause du redécoupage , à une conseillère générale socialiste sortante. Sans parler du Front national, qui espère se qualifier ici pour le second tour, comme dans de nombreux autres cantons de la Loire.

Le redécoupage parfois défavorable aux sortants, Gilles Artigues, lui a préféré prendre la tangente, changer de canton , pour éviter la confrontation avec le député socialiste Régis Juanico. Mais dans l'ouest stéphanois, il retrouve non seulement une autre élue socialiste sortante, mais également une candidature divers-droite avec notamment un ancien joueur de l'ASSE et enfin Gabriel de Peyrecave, le leader du FN à Saint-Étienne.

France Bleu radio des élections départementales dans la Loire et en Haute-Loire

Comme pour les municipales il y a un an, France Bleu Saint-Étienne Loire vous propose un dispositif spécial à l'occasion de ces élections départementales. C'est d'abord au quotidien , dans les rendez-vous d'info, que vous retrouverez la campagne, les idées des candidats bien sûr mais aussi des explications sur ce vote car les règles changent avec 21 cantons et plus 40, et l'élection de binômes hommes-femmes à l'Assemblée Départementale.Les soirs des scrutins , nous serons en direct des deux préfectures, dans la Loire et en Haute-Loire, pour les résultats et les réactions des élus. Nous proposerons aussi deux débats en direct entre les deux tours . Ils opposeront les prétendants aux sièges de présidents dans les départements.

Les départementales, c'est aussi sur www.francebleu.fr avec nos cartes interactives :

►►► Le nouveau découpages des CANTONS de la Loire

►►► Les CANDIDATS près de chez vous dans la Loire

515.545 électeurs sont appelés aux urnes dans la Loire, 178.535 en Haute Loire.

 

 

 

 

bandeau doss departementales loire - Maxppp
bandeau doss departementales loire © Maxppp
 

Partager sur :