Politique

Départementales 2015 : pas d’élu Front national en Moselle, une majorité à droite

Par Armêl Balogog, France Bleu Lorraine Nord lundi 30 mars 2015 à 0:48

Départementales 2015 second tour Moselle
Départementales 2015 second tour Moselle © Radio France

44,64% des inscrits sur les listes électorales ont voté dimanche 29 mars 2015 en Moselle pour élire leurs 54 conseillers départementaux. Malgré une forte poussée au 1er tour, aucun candidat FN n’a été élu au conseil départemental. Les 54 sièges se répartissent entre la droite (40) et le seul parti d’opposition, le Parti socialiste (14).

54 conseillers départementaux ont été élus à raison de deux par canton. Parmi eux, 27 femmes et autant d’hommes. Au total, 20 candidats sortants ont été réélus , dont Patrick Weiten, le président du Conseil général de Moselle et candidat à sa ré-élection dans le canton de Yutz. 34 nouveaux visages font leur arrivée dans le Conseil départemental (ex-Conseil général).

336.123 personnes se sont déplacées dimanche 29 mars 2015 pour élire leurs conseillers départementaux. C’est 1.738 de moins qu’au 1er tour dimanche 22 mars. 55,36% des personnes inscrites sur les listes électorales se sont abstenues. 2,41% des inscrits ont voté blanc et 0,82% ont fait un vote nul.

Pas d’élu Front National

Le Front National était arrivé en tête du 1er tour des élections départementales dimanche 22 mars, avec 24 binômes qualifiés pour le second tour dont 15 donnés favoris. Pourtant aucun candidat FN n’a été élu en Moselle au second tour , dimanche 29 mars.

Le bon score du parti qui a récolté 34,98% des votes exprimés dans tout le département et 5.175 voix de plus au second tour qu’au 1er n’a pas suffi à le qualifier. Les cantons de Forbach (46,11%), de Rombas (45,94%), de Sarralbe (45,59%) et de Boulay-Moselle (45,19%) lui offrent ses meilleurs scores, et celui de Yutz son plus mauvais (26%).

A Hayange, le binôme du maire Fabien Engelmann et de Marie-Christine Houdin n’a récolté que 45,30% des votes exprimés. Un score insuffisant pour être élu face au binôme socialiste de Luc Corradi et de Nathalie Ambrosin-Chini.

Deux binômes FN s’étaient qualifiés pour le 2nd tour dans deux cantons sur trois à Metz, mais ni Sébastien Brodbeck et Françoise Grolet (Metz-1), ni Jean-Michel Rossion et Nathalie Dalmar (Metz-3) n’ont été élus avec respectivement 36,93% et 39,42% des voix.

Une majorité de droite

La droite n’a enregistré aucune défaite au second tour de ces élections départementales en Moselle. Les 20 cantons dans lesquels elle était qualifiée ont élu un conseiller départemental de droite. L’Union pour un Mouvement Populaire (UMP) gagne les trois cantons des Coteaux de Moselle (63,36%), de Sarralbe (54,41%) et du Sillon Mosellan (64,89%). L’Union des Démocrates et Indépendants (UDI) gagne 4 cantons, l'Union de la Droite 6 et les candidats de divers droite 7 cantons.

Yutz donne son meilleur score à la droite avec 74% des voix pour le binômes du candidat sortant Patrick Weiten et de sa binôme Rachel Zirovnik (UDI) . Lucien Vetsch et Marie-Louise Kuntz (UD) font un bon score dans le canton de Montigny-lès-Metz avec 68,66% des voix.

Seul binôme de droite non élu au second tour, Camille Ziegler et Martine Peltre (UMP) se sont incliné à Sarrebourg avec 36,50% des voix face au binôme divers droite de Bernard Simon et de Christine Herzog (36,55%), avec un faible écart de six voix. Le canton de Sarrebourg est le seul qui présentait une triangulaire pour le second tour. Le troisième binôme a récolté 26,96% des voix (FN).

Les personnalités de droite, Julien Freyburger (UMP, Le Sillon Mosellan), Denis Jacquat (UD, Metz-2), André Wojciechowski (Divers Droite, Saint-Avold) et Claude Bitte (UMP, Sarralbe) ont également été élues.

Au total, la droite obtient 40 sièges sur 54 au Conseil départemental (CD). Avant le redécoupage des cantons, elle en occupait 35 sur 52. La droite gagne donc quelques sièges au CD.

Le Parti Socialiste se maintient contre le Front National

Lors du 1er tour, le Parti Socialiste s’était qualifié dans 9 cantons sur 27. Il était en tête seulement à Metz-1 où le binôme du maire Dominique Gros et de Patricia Sallusti a été élu face au FN au second tour avec 63,07% des voix.

Parmi ces neuf binômes qualifiés, sept ont été élus, tous contre le FN , alors que le FN était arrivé devant le PS dans 6 cantons au 1er tour. Les deux autres binômes PS, qui faisaient face à une union de droite à Metz-2 et à Thionville, n’ont pas été élus avec respectivement 46,37% et 47,96% des voix.

Le PS a fait ses meilleurs scores dans les cantons de Metz-1 (63,07%), de Metz-3 (60,58%) et d’Algrange (60,85%). Avant les élections et avant le redécoupage des cantons en 2014, le PS était présent dans 17 cantons sur 52 (avec un élu par canton). Aujourd’hui, avec ses 14 élus à raison de deux par canton, le PS se maintient dans 7 cantons sur 27, soit presque un tiers des cantons mosellans. La gauche parvient à sauver ses sièges au Conseil départemental de la Moselle.

> Retrouvez tous les Conseillers départementaux élus en Moselle et leur photo <<<


Le conseil départemental de Moselle | Create infographics