Politique

Départementales 2015 : pour le Modem il faut que Toulouse "la locomotive de la Haute-Garonne fonctionne"

Par Stéphanie Mora, France Bleu Toulouse jeudi 12 mars 2015 à 8:53

Jean-Luc Lagleize, président du Modem 31
Jean-Luc Lagleize, président du Modem 31 © Radio France - Alban Forlot

"L'équilibre entre métropole et espace rural, changer des habitudes", l'union de la droite et du centre croit en ses chances. Après 70 ans de pouvoir socialiste, les troupes fédérées sous l'impulsion du maire de Toulouse espèrent s'emparer du Conseil départemental le 29 mars prochain. Jean-Luc Lagleize, le président du Modem 31 était l'invité de France Bleu Toulouse ce jeudi.

Pour la première fois dans une élection départementale, l'UMP, l'UDI, le Modem, Debout la République ou le MPF sont unis sous la même bannière avec des candidats communs dans les 27 cantons haut-garonnais. Une union que la droite du département espère suffisante pour ravir le Conseil départemental en mars prochain.

Pour ça, elle compte sur une aide à la sécurité pour les communes ou la promotion de la troisième ligne de métro et dit avoir un bon accueil sur le terrain.

FBToulouse Jean Luc Lagleize Modem 31

À LIRE AUSSI DOSSIER : les départementales en Haute-Garonne avec France Bleu ToulouseTous les candidats et les nouveaux cantons de Haute-Garonne sur notre carte interactive