Politique

Départementales : à Belfort 3, les électeurs s’expriment après la victoire de Christophe Grudler

Par Sébastien Germain, France Bleu Belfort-Montbéliard lundi 30 mars 2015 à 17:57

Damien Meslot / Christophe Grudler
Damien Meslot / Christophe Grudler © Radio France

Damien Meslot et Florence Besancenot (UMP) ont perdu leur duel face à Christophe Grudler et Julie de Breza (MoDem). Le maire de Belfort était venu sur ce canton pour que l’UMP l’emporte, mais aussi pour battre Christophe Grudler sur son terrain. Défi perdu

C’est de notoriété public : Damien Meslot et Christophe Grudler ne s’apprécient pas. Une inimitié qui dure depuis des années et qui ne date pas de ce second tour des élections départementales. Alors pour quelles raisons Christophe Grudler a-t-il gagné ?

Le binôme centriste devance de 244 voix l’UMP emmené par le maire de Belfort : 53,50 % contre 46,50 %. Cette victoire a plusieurs explications.

« Pourquoi Damien Meslot est-il venu dans ce canton ? »

Damien Meslot s’est présenté dans ce canton à la surprise générale. « Un choix pour faire gagner l’UMP » selon le maire de Belfort. Pour Christophe Grudler la raison était tout autre : « il est venu ici pour me flinguer ».

Les électeurs que nous avons rencontrés dans le quartier des forges n’ont pas compris le choix de Damien Meslot. Marie habite rue de Marseille depuis plusieurs années : « On se demande pourquoi le maire s’est présenté ici. On sait bien que c’est la guéguerre entre les deux hommes. Par mon vote j’ai voulu sanctionner Meslot d’être venu se présenter ici »

Marie

Dans le quartier des forges le Modem remporte 372 voix, l’UMP 268 .

« Grudler a récolté des voix de gauche »

Si on réunit les quartiers des Forges, de la Miotte ou des Glacis, sur ces 3 bureaux de vote, Christophe Grudler a environ 300 voix d'avances sur Damien Meslot. Pour Jean-François, qui vote quartier des Forges, le candidat modem a bénéficié des voix de gauche au second tour : « La gauche a préféré voter Grudler. On a sanctionné le maire qui a battu le PS l’année dernière, par revanche la gauche a voté Grudler »

Jean-François

La prochaine étape a lieu jeudi matin . Le futur président du conseil départemental du Territoire de Belfort va être désigné. C'est ce qu'on appelle le 3e tour. Christophe Grudler va se présenter. Du côté de l'UMP, à ce jour, celui qui tient la corde c’est Florian Bouquet, le maire de Chatenois-les-Forges qui vient de remporter l’élection dans ce canton.