Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales dans l'Indre : Serge Descout ne briguera pas un second mandat

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Une page va se tourner dans le département de l'Indre. Son président Serge Descout va passer la main lors des prochaines élections en juin 2021.

Serge Descout, président du Département de l'Indre
Serge Descout, président du Département de l'Indre © Radio France - Gaëlle Fontenit

Le Conseil départemental de l'Indre aura un nouveau président au mois de juin, si les élections sont bien maintenues à cette date. Serge Descout en tout cas, ne briguera pas un second mandat et ne sera donc pas candidat aux élections départementales prévues les 13 et 20 juin prochain. À 71 ans, il annonce officiellement sa décision dans un communiqué transmis à France Bleu Berry. Serge Descout était en poste depuis février 2016, il avait alors succédé à Louis Pinton qui se consacrait entièrement à son mandat de sénateur. "Je vais m'inspirer de ce qu'il a pu faire. Nous avons la même façon de voir les choses : nous sommes intransigeants", avait déclaré Serge Descout lors de sa prise de fonction, s'inscrivant clairement dans les pas de Louis Pinton.

"Le désir de profiter de ma famille, de mes proches et mon souhait de laisser la place à de nouveaux candidats pour préparer l’avenir du Département, l’avenir de l’Indre, m’ont poussé à prendre cette décision" écrit le président Descout dans son communiqué. Il indique par ailleurs que "si la majorité l’emporte, nous proposerons Marc Fleuret pour me succéder à la tête du Département"

Serge Descout, Président du Conseil départemental de l'Indre
Serge Descout, Président du Conseil départemental de l'Indre © Radio France - Xavier Louvel

Un président proche des élus locaux et à l'écoute

En cinq ans à la tête du département de l'Indre, Serge Descout aura imprimé sa patte. La proximité avec les élus locaux, l'attachement à la ruralité et la fierté d'être indrien et berrichon. La création de l'Agence d'attractivité de l'Indre en juin 2019 participait à l'idée de promouvoir l'Indre à l'échelle nationale. De nombreuses actions ont d'ailleurs été menées : campagne d'affichage dans le métro ; stand sur le Salon international de l'Agriculture ; clips publicitaires diffusés sur France Télévisions. 

Serge Descout s'est également attaché à développer l'accès au très haut débit sur Internet. 70% des habitants de l'Indre doivent être raccordés à la fibre optique fin 2021. Il aura également eu à gérer la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 et toutes ses conséquences économiques. La hausse de la précarité, le bond important des bénéficiaires du RSA, les difficultés des jeunes. Il avait fait de la solidarité un élément central du budget 2021 du département de l'Indre

Son dernier coup d'éclat aura été le retour de la Grande Boucle. Le Tour de France traversera l'Indre le 1er juillet avec une arrivée d'étape à Châteauroux. Une épreuve internationale, l'une des plus regardées dans le monde entier, qui permettra au département d'avoir une exposition très importante.

Dans le Cher, le président du Conseil départemental a également pris la décision de ne pas briguer un second mandat. À 72 ans, Michel Autissier fait le choix de se retirer de la vie politique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess