Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales : dans le canton d'Amiens Ouest, la gauche en ordre dispersé - trois listes et pas d'alliance

-
Par , France Bleu Picardie

Dans le canton d'Amiens Ouest, les trois de listes de gauche - LFI, une liste communiste et une soutenue par le PS et EELV notamment - n'ont pas fait alliance. Une stratégie qui pourrait disperser les voix au profit de la droite et du RN et faire basculer un canton historiquement à gauche.

Dans le canton d'Amiens Ouest, six listes sont présentes pour les élections départementales 2021.
Dans le canton d'Amiens Ouest, six listes sont présentes pour les élections départementales 2021. © Radio France - Lagain Aurelie

La gauche en ordre dispersé dans le canton d'Amiens Ouest pour les départementales ! Ce canton numéro 1 compte tous partis confondus pas moins de 6 listes : une liste Rassemblement national, deux listes de droite... et en face, donc, trois candidats de gauche, qui n'ont pas réussi à s'allier. La France Insoumise a toujours refusé tout d'accord. Mais les deux autres listes auraient pu faire affaire : elles sont menées par des communistes, tous deux actuellement en binôme au conseil départemental. Mais leur mésentente empêche leur alliance.

"Dolorès Esteban remettait en cause le PS, maintenant elle est soutenue par le PS", juge Cédric Maisse

Pas de candidature commune donc entre Cédric Maisse (suppléante : Laura Bocquet) et Dolorès Esteban (suppléant : Laurent Beauvain), à Amiens Ouest. Le conseiller départemental communiste, sous l'étiquette Aube Nouvelle, va donc affronter sa binôme actuelle, elle aussi communiste. Pourtant leurs programmes se ressemblent voire se recoupent : "Dolorès Esteban défend les services publics de proximité, comme nous, avance Cédric Maisse. Nous avons lancé une pétition pour défendre l'implantation de la poste dans notre canton, deux ou trois semaines après, elle lance sa propre pétition : elle le fait par opportunisme, pour dire 'votez pour moi' !", estime le candidat d'Aube Nouvelle.  

Cédric Maisse, candidat communiste Aube Nouvelle dans le canton d'Amiens Ouest pour les départementales.
Cédric Maisse, candidat communiste Aube Nouvelle dans le canton d'Amiens Ouest pour les départementales. © Radio France - François Sauvestre

C'est donc une question d'entente. Pourtant, les deux communistes ont déjà fait alliance pour contrer le Parti socialiste (PS), lors des municipales de 2014 et cantonales de 2015 : "Elle était sur la même base que nous, _elle remettait en cause les options du PS, maintenant elle est soutenue par le PS. Elle change de camp sans arrêt_, on ne peut pas s'y fier", considère Cédric Maisse.

"Monsieur Maisse fait cavalier seul, chacun portera la responsabilité à l'issue des élections", réplique Dolorès Esteban

L'histoire évolue, répond Dolorès Esteban, qui rappelle qu'en 2014, "c'était le PS sous François Hollande, avec notamment la loi travail de Myriam El Khomri". Désormais tête de liste La Somme en commun, qui réunit notamment le PS et Europe Ecologie Les Verts (EELV) : "Ce que je veux, c'est l'union : je me retrouve bien dans une liste d'union de toute la gauche, elle doit être rassemblée malgré ses différences. Monsieur Maisse on ne peut rien lui demander, c'est quelqu'un qui fait cavalier seul et qui ne représente que lui-même : son parti Aube Nouvelle est un tout petit parti", estime Dolorès Esteban. 

Dolorès Esteban, conseillère départementale communiste de la Somme
Dolorès Esteban, conseillère départementale communiste de la Somme © Radio France - Elodie Touchais

D'autant que les candidatures sont désormais clôturées, il est trop tard pour faire alliance : "On ne peut jamais empêcher les électrons libres d'agir, chacun fait ce qu'il veut, détaille Dolorès Esteban. Après chacun en portera la responsabilité à l'issue des résultats", fin juin. Comprendre si le canton d'Amiens Ouest, historiquement à gauche, bascule à droite ou à l'extrême-droite. Car mathématiquement, trois listes de gauche pourraient bien créer une dispersion des voix au profit, notamment, du Rassemblement national.

La liste complète des candidats pour les départementales dans le canton d'Amiens Ouest : La France insoumise : Sophie Pierre et Fabien Haleine ;  La Somme en commun (qui regroupe EELV, PS, PCF, PRG et Place Publique) : Dolores Esteban (élue sortante) et Laurent Beauvain ; Aube Nouvelle : Laura Bocquet et Cédric Maisse (élu sortant) ; Rassemblement national : Yves Dupille et Marie-Claire Bouvet ; Unis pour la Somme : Clément Stengel et Chantal Modeste ; Amiens au coeur : Renaud Deschamps et Nathalie Vagniez.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess