Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales dans le Loiret : Christophe Chaillou (PS) prêt à cumuler les mandats en cas de victoire

-
Par , France Bleu Orléans

A moins d'un mois du premier tour, le président d'Orléans Métropole, également maire de Saint-Jean-de-la-Ruelle, est candidat à sa réélection pour les départementales dans son canton. En cas de victoire, Christophe Chaillou cumulera trois mandats, ce qui ne lui fait pas peur.

Vincent Devailly, Hélène Lorme, Christophe Chaillou et Valérie Barthe Cheneau, ce jeudi 27 mai 2021, à La Chapelle-Saint-Mesmin.
Vincent Devailly, Hélène Lorme, Christophe Chaillou et Valérie Barthe Cheneau, ce jeudi 27 mai 2021, à La Chapelle-Saint-Mesmin. © Radio France - Marine Protais

"Si j'estimais que ça faisait beaucoup, je ne serais pas candidat." C'est d'un ton affirmé que le socialiste Christophe Chaillou a officiellement lancé sa campagne pour les départementales dans son canton - qui regroupe les communes de Saint-Jean-de-la-Ruelle, La Chapelle-Saint-Mesmin et Ingré - ce jeudi soir. 

Il a convié la presse en terrasse d'un café de La Chapelle-Saint-Mesmin, l'occasion pour lui de se féliciter de son bilan de conseiller départemental et d'affirmer sa volonté de repartir pour un nouveau, s'il est réélu à l'issue des élections, qui se tiendront les 20 et 27 juin prochains.

Le président d'Orléans Métropole - depuis juillet 2020 - également maire de Saint-Jean-de-la-Ruelle, brigue ainsi un quatrième mandat au conseil départemental, en binôme avec Hélène Lorme, adjointe chargée du sport et de la vie associative à Ingré et conseillère départementale du Loiret. 

Christophe Chaillou et Hélène Lorme (Parti socialiste), ce jeudi 27 mai 2021.
Christophe Chaillou et Hélène Lorme (Parti socialiste), ce jeudi 27 mai 2021. © Radio France - Marine Protais

Christophe Chaillou se dit ainsi tout à fait prêt à cumuler les trois fonctions.

Un cumul des mandats "tout à fait légitime"

Pour Christophe Chaillou, ces trois fonctions soin loin d'être incompatibles. "Le département est aussi l'assemblée qui permet de fédérer fortement les collectivités territoriales. Et le phénomène intercommunal s'est affirmé au fil des années. Donc aujourd'hui, on retrouve de plus en plus de candidats qui ont des fonctions intercommunales."

Il estime ainsi que cumuler ces mandats est "tout à fait légitime" d'autant que Christophe Chaillou rappelle que la Métropole représente "la moitié de la population du département". C'est pourquoi l'élu socialiste souligne l'intérêt, en tant que président d'Orléans Métropole, d'être "actif" dans l'assemblée départementale. Et il espère bien de nouveau y siéger, même s'il doit mener campagne sans les écologistes, avec lesquels le Parti socialiste n'a pas trouvé d'accord.

Christophe Chaillou "regrette" qu'il n'y ait pas d'alliance entre les Socialistes et les Verts

Pour ces élections départementales, Christophe Chaillou ne fait pas alliance avec les écologistes. Il assure qu'ils ont décidé de mener cavaliers seuls, ce qu'il regrette. "Il y a eu des discussions, mais elles n'ont pas abouti. Et comme on n'est pas parvenu à un accord, les Verts mettent des candidats en face de nous."

Aujourd'hui on nous fait la leçon en disant "les candidats socialistes et divers gauche ne veulent pas des Verts, par contre nous, on a décidé d'y aller tout seul pour se faire la peau de François Bonneau." 

"Il faut être cohérent, lance Christophe Chaillou. Les Verts décident d'affronter seuls le président de la région sortant, alors qu'en plus on a un danger Rassemblement national sur la région, et il faudrait que nous, on aille s'excuser parce qu'on n'a pas été sympas, apparemment, sur les départementales ?" Hors de question, pour Christophe Chaillou, qui attend désormais avec impatience les résultats des élections. 

Une affiche de campagne du socialiste Christophe Chaillou, candidat dans son canton pour les départementales dans le Loiret.
Une affiche de campagne du socialiste Christophe Chaillou, candidat dans son canton pour les départementales dans le Loiret. © Radio France - Marine Protais

Il espère désormais que les électeurs seront nombreux dans les urnes, mais il le dit lui-même, les départementales mobilisent peu, surtout quand elles ont lieu en plein contexte Covid.

Dans ce canton de Saint-Jean-de-la-Ruelle (incluant aussi Ingré et La Chapelle Saint-Mesmin), sont également candidats :

  • Mme ESSIANE NKO'O Agathe et M. VALOGNES Grégory (Rassemblement National) – Remplaçants : CHASLIN Nathalie et SPITERI Georges
  • Mme GROUSSIER Gisèle et M. MICHEL Charles-Henry (France Insoumise) – Remplaçants : COULOMB Marion et CONSTANT Jean-Yves
  • Mme DAHOU Kadéjat et M. LEROUX Guillem (candidats de la majorité départementale, soutenus par Les Républicains et LREM) – Remplaçants : VIEIRA Isabel et HOUZEAU Bernard
  • M. GUERRÉ Guillaume et Mme MEYER Isabelle (écologistes) – Remplaçants : GROUSSIER Gérard et AIGNAN Catherine
Choix de la station

À venir dansDanssecondess