Politique

Départementales dans les Landes - Alain Baché : "On s'est jamais allié avec le PS"

Par Nelly Assénat, France Bleu Gascogne mercredi 11 mars 2015 à 16:33

Alain Baché dans les studios de France Bleu Gascogne mercredi 11 mars 2015
Alain Baché dans les studios de France Bleu Gascogne mercredi 11 mars 2015 © Radio France

Le représentant des candidats PCF-Front de Gauche aux élections départementales dans les Landes était l'invité du petit déjeuner politique de France Bleu Gascogne ce mercredi matin 11 mars. Le secrétaire du PC se défend d'être un allié systématique du PS landais. Il appelle au rassemblement de la gauche de la gauche. Sur les grands projets départementaux, il propose des référendums populaires.

Plusieurs dossiers ont été abordés avec le représentant du PC/Front de gauche aux élections départementales dans les Landes.

Le lien avec le PS

C'est sur le lien du Parti Communiste landais avec le Parti Socialiste que les auditeurs de France Bleu Gascogne ont interpellé le représentant des candidats Front de gauche aux élections départementales des 22 et 29 mars prochains.

"On ne s'est jamais allié avec le PS."

A la question de Michèle "Le Front de gauche critique vertement l'action du gouvernement mais est prêt à voter PS, pourquoi ne pas aller jusqu'au bout de vos convictions ? Qu'espérez vous tirer de cette alliance ?"  Alain Baché répond : "On s'est jamais allié avec le PS, on s'est allié par exemple sur les municipales sur des projets politiques (...) et aujourd'hui sur le projet on n'est plus du tout dans le projet de gauche annoncé en 2012".

"La politique de Valls-Hollande est une politique de trahison."

C'est le gouvernement qui est dans la ligne de mire du militant communiste : "La politique de Valls-Hollande est une politique de trahison vis-à-vis des gens que l'on représentent et des salariés".

Sur le bilan socialiste landais

"Est-ce que vous trouvez que le bilan du PS landais au Département est bon ?"   Alain Baché : "On ne va pas le critiquer, nous sommes dans la majorité sortante. Il y a des choses à améliorer."

Sur des dossiers départementaux

La vague artificielle de Saint-Geours de Maremne et le golf de Tosse : Alain Baché propose des référendums populaires . Il ne se dit pas opposé à de grands projets touristiques, mais le référendum serait de "l'innovation politique". A savoir si ces projets se feront : "Je suis incapable de répondre à cette question (...) il faut réfléchir à comment construire des projets sans remettre en cause la nature et l'environnement".

Le haut-débit internet : le Conseil Général annonce un plan à 172 millions d'euros dont 41 millions pour le Département pour permettre aux Landais d'avoir le haut-débit sur tout le Département d'ici cinq ans. "C'est indispensable " , pour Alain Baché, notamment pour le développement économique de notre département.

Sur le second tour

A la question d'une auditrice : "Est-ce que vous pensez avoir des chances au PC d'être élu au Département ?"

"Oui nous en aurons" , Alain Baché estime que Jean-Marc Lespade par exemple, sur le Seignanx, a de grandes chances d'être élu (...) ce qu'on espère ce sont des appels au rassemblement au second tour sur nos candidatures PC/Front de Gauche . Alain Baché annonce qu'il pense que le Front de Gauche/PC arrivera devant le PS sur certains cantons. Il appelle au rassemblement derrière ses candidats.

"Si vous arrivez en 3è place derrrière PS est-ce que vous vous maintenez ?" Alain Baché :  "Ma question peut se poser." Il remet ainsi en cause le rassemblement qu'il prônait un peu plus tôt.

Sur le Front national

 

A propos de Manuel Valls : "Il ferait mieux de s'inquiéter des raisons de la montée du FN"

Alain Baché dénonce les propos de Manuels Valls qui a "peur que la France se fracasse sur le FN" . "Je trouve que les propos de Valls n'ont pas lieu d'être, il ferait mieux de s'inquièter des raisons de la montée du FN (...) parce que le gouvernement ne tient pas ses promesses. Les gens nous le disent." Alain Baché poursuit : "Le PS peut dire ce qu'il veut sur le vote utile. Tant que cette politique sera menée, on en sera là."

"S'il y a deux élus de gauche au second tour comment faites vous ?" Alain Baché : "La sagesse l'emportera toujours."  Il appelle à voter Front de Gauche pour sanctionner le gouvernement. Et "en cas de second tour FN/UMP au second tour vous faites quoi ?" Alain Baché : "Je ne peux pas l'imaginer. Nous en discuterons avec les militants, mais il est hors de question que le FN ait le moindre pouvoir. "