Politique

Départementales : Emmanuelli appelle à ne pas sanctionner la politique menée dans les Landes

France Bleu Gascogne vendredi 20 mars 2015 à 10:32

Henri Emmanuelli, dans les locaux de France Bleu Gascogne ce vendredi 20 mars.
Henri Emmanuelli, dans les locaux de France Bleu Gascogne ce vendredi 20 mars. © Radio France - Stéphane Garcia

Henri Emmanuelli, le capitaine des candidats socialistes pour ces élections départementales était l’invité des petits déjeuners politiques de France Bleu Gascogne ce vendredi. Le président du département des Landes depuis 33 ans est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à repartir et sur le contexte difficile pour la gauche.

Ce vendredi, Henri Emmanuelli, le chef de file des candidats socialistes pour ces élections départementales était l’invité des petits déjeuners politiques de France Bleu Gascogne. Le président du département des Landes depuis 33 ans est revenu sur les raisons qui l'ont poussé à repartir en campagne : "Ce n'était pas le moment de tourner le dos" , dit-il.

"Il y a de beaux projets à réaliser dans ce département" , explique Henri Emmanuelli pour expliquer ce qui le motive. "La droite, je ne sais pas s'ils ont un problème à part virer la gauche en général et en particulier Emmanuelli, y a une espèce d'allergie, là" , s'amuse-t-il, "une allergie forte et qui complique les choses."

Le président du Conseil général indique qu'il "comprend évidemment" que des électeurs veuillent sanctionner la gauche dans son ensemble ce dimanche : "Je sais très bien qu'il y a des gens qui n'apprécient pas plus que cela la politique du gouvernement." Néanmoins, il appelle les électeurs à "distinguer" la situation nationale, le taux de chômage dans la zone euro et les initiatives départementales : "Ça n'a pas grand chose à voir avec les transports scolaires, les collèges, les personnes âgées, l'enfance maltraîtée ou les zones d'activité de Saint-Geours."

À LIRE AUSSI ► Notre dossier "Les élections départementales dans les Landes"► CARTE - Tous les candidats aux départementales dans les Landes

Henri Emmanuelli : "Je demande [aux électeurs] de distinguer" la politique du gouvernement et celles dans les Landes

Partager sur :