Politique

Départementales en Alsace : quelques confettis socialistes dans un océan de droite

Par Blandine Costentin, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass dimanche 29 mars 2015 à 23:15

Départementales Bas-Rhin second tour
Départementales Bas-Rhin second tour © Radio France

Les élections départementales 2015 en Alsace débouchent sur un raz-de-marée de droite : le PS sauve quatre cantons sur 23 dans le Bas-Rhin et une seule élue siégera à gauche dans le Haut-Rhin.

Sans surprise, la droite traditionnelle est la grande gagnante de ces élections départementales 2015 en Alsace. Au soir du second tour, l'UMP et les élus divers droite sont très largement majoritaires. Le FN, présent dans 30 cantons sur 40 au second tour, n'obtient aucun siège dans le tout nouveau conseil départemental.

> CARTE | Le résultat de votre canton dans le Haut ou le Bas-Rhin

Une seule élue de gauche dans le Haut-Rhin

Balayée dans le Haut-Rhin au premier tour, et notamment à Mulhouse, la gauche parvient finalement à conserver un seul siège dans le canton de Wittenheim. Elle aurait même pu en détenir deux puisque le binôme Marie-France Vallat (adjointe au maire de Wittenheim) et Pierre Vogt a été élu sous l'étiquette divers gauche, avec 51,38% des voix, face au duo FN Ludwig Deleersnyder et Evelyne Fuchs. Mais dans la soirée, Pierre Vogt a appelé le chef de file de l'UMP Eric Straumann pour lui annoncer qu'il se ralliait à la majorité départementale ...

REACTIONS | Large victoire de la droite en Alsace : "Une sanction contre François Hollande"

A Mulhouse, l'UMP et l'UDI remportent les trois cantons avec plus de 60% des voix. Eric Straumann, élu avec Brigitte Klinkert dans le canton de Colmar 2 avec 71,45% des voix, est pressenti pour prendre la présidence du nouveau conseil départemental. Le président sortant Charles Buttner ne se représentait pas. 

Le conseil départemental du Haut-Rhin | Create infographicsSource : Ministère de l'Intérieur.

Strasbourg, un îlot socialiste dans le Bas-Rhin

Comme pressenti au premier tour, c'est à Strasbourg que la gauche conserve une poignée de cantons : les cantons 1, 2, 3 et 5, remportés par des adjoints ou des conseillers municipaux de la majorité strasbourgeoise. En revanche, le premier adjoint socialiste au maire de Strasbourg, Alain Fontanel, est battu dans le canton de Strasbourg 4.

Les élus de droite sont très majoritairement étiquetés UMP . Rémy Bertrand, élu dans le canton de Reichshoffen, avec Nathalie Marajo-Guthmuller, avec 59,46% des voix face au FN, pourrait prendre la présidence du nouveau conseil départemental, Guy-Dominique Kennel ne se représentant pas. 

Le conseil départemental du Bas-Rhin | Create infographics

Partager sur :