Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Départementales en Corrèze : la droite savoure, la gauche va régler ses comptes

- Mis à jour le
Par

En Corrèze la victoire aux départementales est incontestablement à droite. Pascal Coste le président sortant a conforté sa majorité en conquérant un canton de plus. La gauche sauve les meubles, mais apparait de plus en plus faible dans l'ancien département de François Hollande.

La droite conserve sa majorité au conseil départemental de la Corrèze et gagne même un canton supplémentaire. La droite conserve sa majorité au conseil départemental de la Corrèze et gagne même un canton supplémentaire.
La droite conserve sa majorité au conseil départemental de la Corrèze et gagne même un canton supplémentaire. © Radio France - Philippe Graziani

La droite remporte les élections départementales en Corrèze, en s'emparant d'un canton supplémentaire par rapport au précédent mandat. Pascal Coste s'apprête donc à retrouver son fauteuil de président, avec 14 cantons dans sa majorité, contre 5 cantons pour la gauche. Une gauche qui sauve les meubles, mais apparait tout de même de plus en plus faible dans l'ancien département de François Hollande.

Publicité
Logo France Bleu

Il ne reste ainsi plus que 10 élus de gauche, soit 2 conseillers de moins que dans la mandature précédente. L'opposition au conseil départemental peut certes se consoler d'avoir réussi à conserver l'Yssandonnais, terre de son ancien président de département Gérard Bonnet, et d'avoir repris Argentat-sur-Dordogne, l'ancien canton de René Teulade. Mais dans le même temps la gauche perd deux cantons : Allassac et surtout Brive-1, abandonnant  du coup à la droite les 4 cantons brivistes

Des comptes à régler

De quoi rendre amer Bernard Combe, le chef de file de la gauche socialiste dans l'assemblée départementale. Ce dimanche soir il pointait du doigt les dissensions de la gauche en Corrèze, le PS, le PC et les écologistes n'ayant pas réussi à s'entendre pour ce scrutin. Le maire de Tulle prévient qu'il entend régler les comptes. Par ailleurs, il assure que, même avec seulement 10 élus, la gauche sera encore bien présente au conseil départemental. "Nous résisterons" dit-il, sans s'avouer vaincu. Pour lui, la Corrèze reste malgré tout une terre de gauche.

A droite, Claude Chirac sur les traces de ses parents

Du côté de la droite, l'un des faits marquants de la soirée restera l'élection de Claude Chirac sur le canton de Brive-2, aux côtés de Julien Bounie. La fille de Jacques et Bernadette Chirac poursuit ainsi la tradition familiale en se présentant pour la première fois à une élection, dans le canton où sa mère a terminé sa carrière politique.

La majorité départementale a également célébré ce dimanche soir la prise des cantons de Brive-1 et d'Allassac. L'élection du président du conseil départemental de la Corrèze se tiendra en fin de semaine, sans réel suspens, puisque c'est Pascal Coste qui devrait être reconduit dans ce fauteuil.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu