Politique

Départementales en Dordogne : l'opposition change de leader

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord lundi 30 mars 2015 à 18:24

Thierry Boidé élu dans le canton du Pays de Montaigne et Gurson et nouveau leader de l'opposition
Thierry Boidé élu dans le canton du Pays de Montaigne et Gurson et nouveau leader de l'opposition © Radio France

Exit Dominique Bousquet. Après près de 20 ans en tant que chef de l'opposition de droite au Conseil général, le conseiller départemental du Haut Périgord noir, réélu d'extrême justesse dimanche, a laissé sa place au sarkozyste Thierry Boidé, 53 ans, conseiller du Pays de Montaigne et Gurson.

Thierry Boidé sera le nouveau président du groupe UDD en Dordogne pour les 6 ans à venir. Il sera aussi jeudi le candidat de la droite au poste de président du conseil . Le conseiller départemental du Pays de Montaigne et Gurson réélu dimanche soir avec 43,4 % des suffrages face au PS et au FN va donc prendre la succession de Dominique Bousquet à la tête de l'opposition départementale.

"Pour moi, il est temps de m'occuper de mon canton... et de laisser la main. Je ne serai plus le gladiateur que j'étais."   — Dominique Bousquet conseiller départemental du Haut Périgord noir sur France Bleu Périgord

Lui aussi est réélu, mais d'extrême justesse avec 19 voix d'avance sur le binôme PS. "Je n'ai plus besoin d'un titre de président pour prendre la parole... car je fais partie des anciens" , estime Dominique Bousquet.

Mais après le revers électoral de dimanche soir et l'élection de binômes de droite dans six cantons seulement (12 élus) cette prise de recul peut apparaître comme une sanction pour celui qui a mené la campagne de la droite. Faux répond son successeur Thierry Boidé.

Thierry Boidé explique pourquoi il devient leader de l'opposition

A noter que l'UDD, l'Union des démocrates de la Dordogne devrait bientôt changer de nom . Les 12 élus de droite siégeront en tout cas tous ensemble.