Politique

Départementales en Dordogne : les cinq infos à retenir du 1er tour

Par Cédric Lieto, France Bleu Périgord lundi 23 mars 2015 à 1:06

carte electorale programmes departementales Dordogne
carte electorale programmes departementales Dordogne © Radio France - Benjamin Fontaine

La gauche qui résiste, la montée du FN, des ténors en danger, ce sont quelques uns des enseignements de ce premier tour des élections départementales en Dordogne.

1 | La majorité de gauche résiste mieux que prévu

On prévoyait une claque pour la gauche mais elle se maintient très bien puisque la gauche est présente au second tour dans 24 des 25 cantons du département . Certains passent tout près de la victoire dès le premier tour : c'est le cas du binôme Armand Zaccaron/Colette Veyssière dans le canton "Pays de la Force" avec 49,78% et qui sera opposé dimanche prochain au FN Hubert Bonnay/Muriel Pachier. En Vallée Dordogne, Germinal Peiro et Brigitte Pistolozzi sont proches de la victoire avec 46,5% devant la droite, le duo Jean-Pierre Bouchard et Marie Praderie, 23,2%.

Ce sera compliqué pour le binôme Pascal Bourdeau/Juliette Nevers qui arrive en tête en Périgord Vert Nontronnais mais avec un total des voix de droite supérieur . La gauche est aussi distancée à Périgueux 1 par exemple.

2 | La montée du Front National

Le FN est présent au second tour dans 10 cantons sur 25 , c'est nettement mieux qu'en 2011 où le parti de Marine Le Pen s'était qualifié dans 3 cantons. Le Front National recueille 21,37% des voix au niveau du département. Des candidats du Front National seront présents dans les deux cantons de Bergerac, à Coulounieix-Chamiers, Isle-Manoire, Montpon-Menesterol, Pays de la Force, Pays de Montaigne et Gurson, Perigord Central, Sud Bergeracois et Vallée de l'Isle. Le FN arrive même en tête dans le canton Bergerac 2 : Robert Dubois et Karine Havard totalisent 27,55% face au binôme de la majorité de gauche Frédéric Delmares et Cécile Labarthe avec 27,27%. C'est dans ce canton bergeracois que le FN a de vraies chances de l'emporter.

Robert Dubois, du Front National, arrive en tête à Bergerac 2 - Radio France
Robert Dubois, du Front National, arrive en tête à Bergerac 2 © Radio France - François Sauvestre

3 | Des ténors en difficulté

On le savait, le canton de Lalinde qui opposait trois conseillers sortants promettait de faire des dégâts. Et c'est le Modem, Marc Mattera qui est éliminé dès le premier tour avec 13,17% . Le duo de gauche Serge Merillou/Marie Lise Marsat (31,12%) sera opposé à celui de droite Dominique Mortemousque/Véronique Capdeville (23,44%).

Marc Mattera candidat Modem à Lalinde - Radio France
Marc Mattera candidat Modem à Lalinde © Radio France

Mais le cas qui interpelle le plus, c'est celui de Francis Colbac, conseiller général communiste depuis près de 36 ans. Avec sa fille Méloë, il n'arrive que deuxième dans son canton de Trélissac avec 24,25%, derrière le binôme du Parti socialiste, Christelle Boucaud/Stéphane Dobbels et leurs 28,26%. L'actuel président du conseil général, Bernard Cazeau demande à Francis Colbac de se retirer au second tour pour permettre au duo PS d'être automatiquement élu. Pour l'instant, Francis Colbac ne s'est pas exprimé.

Une autre voix de la politique périgourdine est en difficulté relative, c'est Dominique Bousquet avec Francine Bourra en Haut Périgord Noir. Le patron de l'opposition au Département a recueilli 37,36% devant le binôme de la majorité départementale Nadine Eloi/Serge Pédenon et leurs 34,61%.

4 | Le casse-tête des triangulaires dans cinq cantons

Si tous les candidats se maintiennent, on pourrait avoir cinq triangulaires au second tour en Dordogne : Montpon-Ménestérol, Pays de Montaigne et Gurson, Périgord Central, Sud Bergeracois et Vallée de l'Isle. Des triangulaires entre la majorité de gauche, le FN et l'UDD. Dans deux cas, à Montpon et Sud Bergeracois, c'est la droite qui se retrouve 3e derrière le PS et le FN. Quelle sera l'attitude de l'UMP ? Son président en Dordogne, Jérôme Peyrat ne donne pas de consignes de vote mais il rappelle qu'au plan national, l'UMP appelle à faire barrage au FN.

Dans les cantons Périgord Central et Vallée de l'Isle, ça se jouera probablement entre la droite de l'UDD et la majorité départementale. Le Front National est 3e, et plutôt distancé. Dans le canton Pays de Montaigne et Gurson, le second tour devrait être une formalité pour le sortant de droite Thierry Boidé avec Christel Defoulny (41%). Ils seront opposés au duo de la majorité départementale Serge Fourcaud/Pascale Penisson (29%) et au FN Simone Gateau/Jean Gratade (25%).

5 | Une participation faible mais pas ridicule

Finalement, 60,04% des électeurs périgourdins se sont déplacés aux urnes pour ce premier tour des départementales. C'est mieux que l'estimation de l'institut Ifop pour Sud-Ouest qui prévoyait une participation de 52% seulement. C'est aussi au dessus des cantonales de 2011 avec 55,94% (la moitié des cantons était renouvelée). Encore une fois, la Dordogne fait partie des départements qui votent le plus puisque la participation se situe autour de 51% au niveau national pour ce premier tour.

►►►| Retrouvez les résultats canton par canton sur notre carte interactive