Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales en Dordogne : Thierry Boidé ne se représente pas

-
Par , France Bleu Périgord

Le conseiller départemental d'opposition ne se représente pas en juin prochain. Thierry Boidé renonce pour laisser la place après 17 ans de mandat. Il pourrait se présenter aux élections régionales mais sa décision n'est pas encore prise.

Thierry Boidé quitte son mandat après 17 ans passé au conseil départemental
Thierry Boidé quitte son mandat après 17 ans passé au conseil départemental © Radio France - Morgane Schertzinger

Thierry Boidé l'a annoncé pendant le deuxième jour du vote du budget supplémentaire du département ce mercredi 28 avril. Le conseiller d'opposition ne se représente pas pour un nouveau mandat de conseiller départementale aux élections du 20 et 27 juin prochain

Le maire de Saint-Géraud-de-Corps explique qu'après "17 ans de mandat, il est temps de laisser la place". Thierry Boidé assure qu'il n'y a pas de raison politique derrière ce choix. Il pourrait se présenter aux élections régionales mais sa décision n'est pas encore prise. "J'ai été approché mais sans plus et je dirai dans dix jours si je suis candidat ou pas. En tous cas, ma décision n'est pas liée à mon choix pour ces élections départementales". 

Je souhaite que la Dordogne se rassemble davantage

Thierry Boidé est revenu sur son mandat. Ces 17 années n'ont pas été "un long fleuve tranquille", le conseiller se rappelle de campagnes électorales "parfois dures voir violentes" mais  il veut retenir "le plaisir d'avoir pu apporter une contribution dans le canton dans lequel j'étais élu". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess