Politique

Départementales en Haute-Loire : le mandat en héritage

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 19 mars 2015 à 20:00

Blandine Proriol à Beauzac
Blandine Proriol à Beauzac © Radio France - Sandrine Morin

Chez les Barrot et les Proriol, en Haute-Loire, la politique c'est une histoire de famille. Les dynasties se perpétuent. Dans les deux familles, les grands-pères étaient déjà élus. Aujourd'hui, les petits-enfants sont candidats aux élections départementales des 22 et 29 mars.

La Haute-Loire semble aimer les "dynasties" en politique

Il y a d'abord la famille Proriol. Blandine, la fille, est candidate à Beauzac, comme son père Jean Proriol, maire de la commune depuis 52 ans et parlementaire pendant 50 ans de 1962-2012.  

Même chose chez les Barrot : le fils, Jean-Noël Barrot, se lance sur les traces de son père Jacques Barrot, président du Conseil général et député de Haute-Loire pendant presque 40 ans.

Ces élections départementales des 22 et 29 mars prochains seront le vrai début en politique de ces deux héritiers; même s’ils avaient tous les deux fait un premier pas en étant candidats aux élections européennes (2004 et 2014 pour Blandine Proriol, 2009 pour Jean-Noël Barrot).  Mais attention, ne dites pas à Blandine Proriol qu'elle est héritière d'une dynastie . Elle reconnaît seulement qu'elle a "hérité d'une volonté d'aider son canton et sa patrie" .    

Dynasties SON

Et les électeurs dans tout ça ?

Quant aux électeurs des deux cantons concernés, qu'en pensent-ils? À Beauzac, "on connaît surtout Mr. Proriol" , reconnaissent les habitants, mais on sait aussi que Blandine Proriol est "une fille du village" .

Même chose à Yssingeaux, où les trois générations de la famille Barrot sont connues . Mais, ce n'est pas forcément un atout : "c'est un peu de la routine, faudrait changer un peu" , grimacent plusieurs habitants, qui enfoncent le clou : "ça ne devrait pas être héréditaire" .D'autant que si son nom est connu à Yssingeaux , le visage de Jean-Noël Barrot ne l'est pas, "ça fait 15 ans que j'habite Yssingeaux et je ne l'ai jamais vu. Donc je ne sais pas si je vais voter pour lui" , conclut un habitant.

Lire aussi : > Haute-Loire : six membres de la même famille se présentent sur les listes FN pour les départementales> Départementales 2015 : la Loire ne devrait pas changer de couleur> CARTE INTERACTIVE - Découvrez les candidats aux élections départementales dans la Loire et la Haute-Loire

 

 

bandeau doss departementales loire - Maxppp
bandeau doss departementales loire © Maxppp
 

Dynasties ENRO

Partager sur :