Politique

Départementales en Isère : "c'est la victoire de la droite mais aussi du Front républicain contre le FN" (S. Labouret)

Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère lundi 30 mars 2015 à 11:23

Les élections départementales 2015
Les élections départementales 2015 © MaxPPP

Après le résultat du second tour des départementales qui voit l'Isère basculer à droite et le Front national rater son pari d'entrer dans l'assemblée départementale, le politologue grenoblois Simon Labouret tire les enseignements de ce scrutin qui bouscule le paysage politique isérois.

La droite est désormais majoritaire en Isère après le second des élections départementales. Présidé pendant quatorze dans par l’actuel secrétaire d’État PS André Vallini, la nouvelle assemblée départementale est désormais composée de trente-deux élus UMP-UDI, vingt élus PS-PC, quatre élus rassemblement citoyen (EELV, PG, réseau citoyen) et deux élus sans étiquette.

"C'est la victoire de la droite mais c'est aussi celle du front républicain" estime le politlogue grenoblois Simon Labouret. N'en déplaise aux responsables de l'UMP qui appelait au "ni-ni" les électeurs de droite et de gauche se sont massivement reportés vers l'UMP ou le PS lors des duels avec le Front national. En Isère le FN ne réussit pas son pari de gagner des cantons alors qu'il était pourtant en lice dans dix-huit des vingt-neuf cantons isérois. 

Simon Labouret était l'invité de France Bleu Isère Matin.

L'invité de la rédaction de France Bleu Isère

Partager sur :