Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales en Mayenne : Elisabeth Doineau claque la porte de la majorité, coup dur pour Olivier Richefou

-
Par , France Bleu Mayenne

La campagne des élections départementales en Mayenne démarre sur un coup de théâtre et un coup sur la tête d'Olivier Richefou. La sénatrice centriste Elisabeth Doineau claque la porte et quitte la majorité sortante. Une rupture fracassante.

La sénatrice Elisabeth Doineau lâche Olivier Richefou pour les élections départementales en Mayenne
La sénatrice Elisabeth Doineau lâche Olivier Richefou pour les élections départementales en Mayenne © Maxppp - Luc Nobout

Elisabeth Doineau claque la porte de la majorité départementale. La sénatrice UDI acte sa rupture avec Olivier Richefou. Elle sera bien candidate aux prochaines élections départementales, dans le Sud-Mayenne, mais pas sur la liste du Président sortant du Département.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Elle fera équipe avec Christophe Langouët, le maire En Marche de Cossé-le-Vivien. La confiance est rompue avec Olivier Richefou, les relations se sont dégradées, la grève en décembre dernier des agents chargés du social a tout précipité. 

"Je n'ai plus aucune confiance"

Un Président qui décide de tout, tout seul ou presque, Elisabeth Doineau n'en peut plus de cette méthode, elle assume son choix : "Un certain nombre de choses nous séparent. C'est une question de gouvernance, de vision et de défense de certaines valeurs comme l'écoute, la grève de décembre dernier m'a beaucoup marquée, un mouvement qu'il fallait entendre. Ma démarche est personnelle. Je n'ai plus de confiance envers le Président". 

À trois mois des élections départementales, prévues les 13 et 20 juin, Olivier Richefou perd donc une alliée de poids, une des principales personnalités de la scène politique mayennaise. Plusieurs interrogations : y'aura-t-il un binôme étiqueté majorité départementale face au duo Doineau-Langouët ? D'autres membres de la majorité sortante pourraient-ils eux aussi quitter le navire, faire sécession ? Une alliance de centre-droit UDI-En Marche est-elle en train de se constituer pour tenter de faire chuter le Président sortant ? 

Nous avons tenté de contacter Olivier Richefou. En vain pour l'instant. Le président du Département n'a pas encore réagi à ce fracassant départ.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess